Archives de l’étiquette : D09

Nov 09 2019

….Vingt-quatre – Delloly

Série trente ans  Vingt Ans…sous la brume ♣(A)    Requiem à Montparnasse ♣(B) ♥  Vingt-quatre .. (C) …A sa Mesure ♣( D) Sous l’éclipse ♣((E) Voici venu ♣(F) Tant de Temps ♣((G) —–-(H) 2016 31ans Indicible Manque ♣(I) 2018 Miroir d’une Vie ♣(I) 2019-1 35ans (K) 2019-2 ⇓ Point il n’a bougé le bougre de frère ce début de l’année restant sur Angers …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vingt-quatre-delloly/

Oct 26 2019

…Frontières du Réel – Delloly

⇓ Aux frontières du Réel au tréfonds de l’angoisse de Vous Mulder croisant l’irréel, semant le doute à Scully de sa paroisse, me souviens de ces moments truculents de l’imagination, de frémissements, où vaine folie ne servait à Rien ; Tous deux réapparaissaient cartésiens à l’épisode suivant décryptant parchemin Aux frontières du Réel me souviens …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/frontieres-du-reel-delloly/

Août 28 2019

…Voix de grâce – Delloly

. Paris-Angers, un voyage par le trainof course, le TGV roule pour ce besoinassis place soixante-neuf grisant la pensée,la rame est bondée, une place inoccupée,l’élégance avance comme un refraind’un mot demandant présence à son côté Comment avez-vous fait Mademoisellepour deviner cette place comme actéeà votre jeu de va et vient, à tire d’aile,jusques à le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/voix-de-grace-delloly/

Août 25 2019

…Une Histoire – Delloly

. De plus en plus tard, délicat soupir se tait de son insomnie comme un vent pleurant contre un mur, d’un son s’en allant au bout du chemin jusques à frémir de vaine attente s’épuisant du chant Ô.. de grenouilles chavirant l’avenir Vous m’attendez là, refusant l’oubli de cette histoire se blâmant “périr” au vent du …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-histoire-delloly/

Août 06 2019

…Il pleut, il pleut – Delloly

  Il pleut, il pleut au-deçà de la raison loin de Vous, loin du vol des hirondelles revenez me voir Ô passée la saison il pleut, il pleut Le ciel d’un gris muselé de ribambelles de nuages affreux gagent la moisson, d’un impromptu de larmes séchées rebelles Il pleut, il pleut à nuire à la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-pleut-il-pleut-delloly/

Juil 20 2019

…D’une Invite – Delloly

Et maintenant c’est l’apothéose je Vous ai regardée simplement regardée je le redis et l’ose que voulez-vous, ne m’avez-vous pas charmé de ces paupières-éventail  d’une invite à franchir le pas ce jour de printemps devant le portail ; tous deux attendions l’ouverture d’un musée parisien début d’après-midi nous avions froid comme il se dit nous avions faim …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dune-invite-delloly/

Mai 19 2019

…La Ville m’absente – Delloly

  Hélas, l’océan n’est plus en demeurede nous rejoindre en cette vile heureloin des vents de ses parfums d’embrunsVous souvenez-vous, déplaisant aux uns,seillant à nous autres rêvant du largede ces îles, allongés simplement sur plage Comment Vous le dire, la ville m’absentede sa lenteur et de sa folle vie sonnantevous avancez et déjà l’heure se …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-ville-mabsente-delloly/

Mar 28 2019

…M’abandonner au Soir – Delloly

. M‘abandonner au soir bref instant du sommeil l’infime aigre temps d’un concevoir à voyager là-haut tout près du ciel où loin des maux aimions Nous voir au restau de la Vieille Dame au Trocadero sur l’esplanade au dernier étage de Montparnasse …il me plait lorsque passe une hirondelle la nuit de l’espoir de me …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mabandonner-au-soir-delloly/

Mar 12 2019

…N’est-il pas ? – Delloly

  N‘est-il pas singulier de s’aimer encor les années passant de leurs oublis comme de leurs désirs et délits en ce Paris com’si l’entendions d’un cor N‘est-il pas coquin de se retrouver sur l’Île Saint-Louis com’si de rien ne fut un aprèm au soleil de cet imprévu d’un murmure s’étonnant de s’embrasser N‘est-il pas charmant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nest-il-pas-delloly/

Jan 05 2019

…Corps embrassés – Delloly

. Assis sur un banc contemplant l’océan des corps embrassés de baisers et murmure des yeux éperdus de la nuit et son vent vagabondant limbes d’une signature Doucement d’un souffle de vagues au vent me dessine les joues d’une chevelure s’amusant du fait d’offrir folle aventure assis sur un banc contemplant l’océan Volent des goélands pleurant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/corps-embrasses-delloly/

Nov 13 2018

…Place du Désir – Delloly

  Sur la place du désir d’un “Vous”se plaisent des mésanges joueusessautillant picorant Ô de toutvolant au moindre vent tel’ boudeusesVous ressemblant guère chatouilleusesmais belles à suivre tout là-baslà ! quand les amours plaisent soyeusesbord du soleil dansant la rumba Attendre là ! de nos vies fugueusessautillement face à l’amour lasrésonne limbes d’heures songeusesà Vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/place-du-desir-delloly/

Sep 29 2018

…Il est si doux – Delloly

  Il est si doux d’exister Ô.. d’un parfum se dit la rose s’étirant au matin ; voyez ! venez à moi Vous déshabiller de vos soupirs de la nuit et voyagez… Il est si houx de roser votre visage au matin sous reflets d’une nuit Ô.. peu sage voyez ! êtes venue à Moi rayonner …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-est-si-doux-delloly/

Juin 29 2018

…Pont au Soupir – Delloly

⇓ Sous le Pont au Soupir se noie l’indifférence du chagrin se rappelant un cher matin, de l’au-revoir d’un fou désir ; Vous me quittiez d’un joli pas d’un regret de me laisser seul loin de Vous et du tracas que vous laissiez parfois du “trop aimer” Sous le Pont au soupir Vous imagine dans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pont-au-soupir-delloly/

Avr 08 2018

…indécente Neige – Delloly

Indécente que cette neige triste inlassablement privant le ciel bleu comme les soirs aux paupières closes offertes à vos songes privés loin de l’emphase à Vous contempler je dois l’imaginer ce regard troublant l’écriture d’une plume d’un caressé virtuose Indécente neige Vous recouvrant quelle idée de décorer ce parka bleu même le ciel ne peut …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/indecente-neige-delloly/

Sep 24 2017

Quartier de Sèvres – Delloly

Quartier de Sèvres, cherchant tangaDe shop en shop y jouant candeurD’un cœur épris, d’un instant zappeurSe délectant de ce Nirvana,Laura sourit Ô.. en l’effleurantSous le regard d’amant bienveillant. Main dans la main, descendant la rueCroisant la Gent de vie inconnueNous observant souriant des âmesHeureuses d’apercevoir panamsSe balader, d’embrasser, riantDu bonheur signant l’instant charmant. Lui, le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quartier-de-sevres-delloly/

Jan 27 2017

…Votre Regard – Delloly

Il est un regard que tu m’offres parfois ; Un regard d’une douceur ; Un regard que tu lui donnais autrefois À mon père Ô.. à Vos heur’ ; Un regard qui me fascine d’un bonheur Ô. repoussant l’irraison ; Un regard au diapason Egarant sur l’horizon Toute peine émise sans la Raison. Il est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/votre-regard-delloly/

Juin 07 2016

Frémissement – Delloly

Il me plait à penser Qu’à l’instant de ma vie,         Tant de mots sous nos sens, Perlant douce présence Sous pulsions enlacées, Humectèrent l’envie Au frémissement né De ce rêve d’instant, Où désir du parfum De ce cœur haletant Du touché d’un témoin S’enivra condamné ; Année en d’autres lieux En rêves mélodieux, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fremissement-oliver-delabre/

Mai 08 2016

Miroir de Soi – Delloly

Miroir, miroir, suis-je toujours belle Sembla fredonner gente Princesse De ses moments, où croisait l’ivresse ; Frêle reflet osant l’infidèle ! Depuis le Temps de ce matin-né Lui offrant ce moment vahiné À se mirer comme elle l’entendait ; Traits, pourtant, s’étaient bien refardés. S’observant au Temps simple, cliché, Point ne percevait en le psyché …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroir-de-soi-oliver-delabre/

Mar 14 2016

Flammes de Vie – Delloly

(MarieMagdeleine les yeux clos, dessinait ; instant magique) Il l’observa dessinant flammes d’esprit inné
 De son Temps d’ivresse où se croquaient images 
En cahiers et carnets, morceaux choisis et sages
 De l’imagination née d’un talent flâné. Se détacher de l’instant où beauté se révèle 
Ne pouvait l’habiter d’une seule voyelle ;
 Le spectacle dormant pavanait …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/flammes-de-vie-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE