Archives de l’étiquette : coups

Nov 10 2019

Gitane dis-moi -2- Philippe X

.     Suite de “Gitane dis moi”.         QUI C’EST L’HOMME ICI ? « Qui c’est l’homme ici ?»  Cette question sans réponse, je l’ai entendue des milliers de fois. Généralement, elle est accompagnée de claques sonores, ponctuées de bruits de vaisselle cassée et de cris de douleur.     Pour un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/gitane-dis-moi-2-philippe-x/

Oct 16 2019

Coup pour coup – Philippe X

.     J’ai assisté à un événement bien pénible  à raconter, vous pouvez me croire.     Un gars se précipite dans un commissariat de Police, visiblement mal en point, il a un coquard à l’œil droit, deux dents de cassées et le pif écrasé.     Au planton de service, il déclare vouloir …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/coup-pour-coup-philippe-x/

Mar 18 2019

Confession _ Charlotte Dubost

J’ai plus peur des ombres de la nuit,Ni des abîmes dans les cœurs meurtrisPlus peur de plier sous les coupsQue peut nous assener la vieComme pour nous dire « rien n’est acquis »J’ai plus peur du silenceDans le creux de chaque pas qui mèneAux dernières lignes d’une existence Mais j’ai peur de l’étauQui se resserre chaque jour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/confession-_-charlotte-dubost/

Déc 20 2018

Sauvage – Antoine Quesson

«  SAUVAGE… »               Que deviens-tu, femme battue après coup ? Ces coups dont tu te méfies te tuméfient et ce poing qui te fait mal peut être le point final ! Mais, c’est un tabou, ces combats qui font débat, tu es à bout, tu bous de colère ; C’est lui le matou, cet homme goulu au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sauvage-antoine-quesson/

Août 02 2017

Le Jardin de la Mélancolie……. – Jeanine Chatelain

  Le Jardin de la Mélancolie.   Dans la vie, nous avançons, malgré les coups, malgré les peines, et derrière nos sourires figés, se cachent les blessures qu’on garde pour soi face aux autres, et nous vivons comme des somnanbules qui marchent sur le fil d’un rasoir, de trop aimer, est ce qu’on en meurt …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-jardin-de-la-melancolie-jeanine-chatelain/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE