Archives de l’étiquette : Baudelaire

Nov 02 2019

…Requiem à Montparnasse – Delloly

Série trente ans  Vingt Ans…sous la brume ♣(A)    ♥ Requiem à Montparnasse (B) Vingt-quatre ..  ♣(C) …A sa Mesure ♣( D) Sous l’éclipse ♣((E) Voici venu ♣(F) Tant de Temps ♣((G) —–-(H) 2016 31ans Indicible Manque ♣(I) 2018 Miroir d’une Vie ♣(I) 2019-1 35ans (K) 2019-2     ⇓ Année angevine en partie, parisienne quelques jours par mois du respire descendant à Montparnasse, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/requiem-a-montparnasse-delloly/

Nov 16 2018

Aux bohèmes maudits.. – AnneCailloux

  Au siècle dernier, dans Paris fleurissaient certaines fleurs du Mâle. Comme une épidémie, le vent emportait avec lui ses préceptes vers d’autres villes, d’autres continents. La révolution de février pointait son nez, et avec elle, ses poètes pas comme les autres. Ce fut un siècle d’exception, un millésime ; mœurs de bohème, âme de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/aux-bohemes-maudits-annecailloux/

Août 07 2018

Agitation – Contu Aurel

notre âme est comme une mer troublée seulement l’eau et les vagues… des vagues qui frappent les plages du coeur tous les jours tous les nuits toute la vie qui troublent le calme douloureux des yeux qui mélangent les blancs sables de la pensée les coquilles apportées par des flux à distance à travers lequel …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/agitation-contu-aurel/

Avr 15 2018

Beau de l’air – Anne Cailloux

Notre poète qui êtes odieux que ta volonté soit fête je déracine une feuille de ton recueil ”les fleurs du mal” que je plante sur ta tombe sous le ricanement de l’albatros, qui gouaille.   Mon âme à nu, tisse des pensées entre tes outrages à la morale et ce tombeau vide toi qui aimais …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/beau-de-lair-anne-cailloux/

Fév 25 2017

Séduction – Lucie Guittard

Avec mon flot intermédiaire et mes écrits pensés à la Baudelaire. D’un seul mot je pourrai l’hypnotiser, de mon âme le faire succomber. Aiguisée de ma joute verbale, j’afficherai mon sourire le moins banal. Virevoltant entre poésie et dramaturgie, je veillerai à inspirer ses nuits. Une élocution ensorcelante, son être subjugué de ma voix envoûtante. Mes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/seduction-lucie-guittard/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE