Archives de l’étiquette : angleterre

Avr 19 2016

Miroir d’Edimbourg – Delloly

Te voici repartie, belle Angleterre 
Loin de l’embrassé, du cher Quai Voltaire Pour halte à Londres sans l’Amant du Temps ; 
Soupir me gagne de troubles latents. Miroir de Beaune se lamente, là ! Cherchant le parfum que tu exhalais 
D’accent du matin frissonnant delà De ce respiré, hâlé de voilé Dévorant l’Amour, de lèvres …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroir-dedimbourg-oliver-delabre/

Mar 23 2016

La Tamise Respirée – Delloly

Epuisés à chercher l’étrange Fog de Londres D’autrefois relaté en bel’Vies littéraires, Du côté de Paris sous soleil aux yeux verts, Laissâmes nos lèvres profiter de nos ombres. Au soir, la Tamise se refléta d’ivresse De nos pas retracés d’impromptu de dansés, À vaguer selon l’air dessiné de tendresse Que nos mains se plaisaient à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-tamise-respiree-delloly/

Mar 22 2016

Balade Berrichonne – Delloly

Au matin envahi d’évanescence espiègle Draps glissèrent au sol épuisés de la nuit Sous regards amusés de nos lèvres de fruit Nous offrant séduction sous la douche sans règle Un petit-déjeuner en terrasse d’artiste Nous poussa à donner sentiments au Soleil Pour cette balade en vallée panthéiste Où le vague-à-l’âme se noie d’un goût groseille …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/balade-berrichonne-oliver-delabre/

Mar 15 2016

Ne Pleure Pas – Delloly

Tu as pleuré d’Amour ce matin inaccord, De l’enlisé chagrin, en un troublant toujours, Recueilli à l’aurore en ce regard du corps Pour qu’il me frémisse au jeté de l’ajour. Pas un mot de raison a surgi ce matin En tiédeur du lit pour guérir toute peine, Ne désirant gâcher du fol’instant satin, L’indicible baiser, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ne-pleure-pas-oliver-delabre/

Fév 28 2016

Never – Delloly

1*Je dormirais sur vos lettresOccupant toute penséeD’un état-d’âme insenséPour sauver l’Amour de l’aître !Me contiez-vous l’hierAvant le départ misère,Pour cette Île victorienneLoin d’une Vie parisienne. 8*Evanescent contre-jour ! 2*Never, vous ne m’oublierezEn griffonnant d’un stylo,Mots doux que vous aimerezM’offrir d’une plume d’O !Me contiez-vous naguèreDe vos lèvres joaillière,À l’aube du dernier jourOù larme se vêt …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/never-oliver-delabre/

Fév 27 2016

Ce Doux Pays – Delloly

Ce coeur que tu as caressé D’un rire ; parfois de ta larme, Qui murmurait à mon passé D’oublier, et t’offrir un charme, Il a quitté ton doux Pays D’un jamais à te dire : Oui ! Ce matin, drap respirait seul ; Parfum ne s’y balançait plus, Tes lèvres n’étaient plus élues, Ta voix …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-doux-pays-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE