Archives de l’étiquette : absence

Oct 09 2019

…Pâle Expression – Delloly

⇓ Trente mai d’une crainte surgissantde l’expression pâle sur un visagecelui d’une créatrice tel un présageamenant question de son angoissantquelque événement s’était-il déroulédepuis ce vingt-neuf décembre mal aimé ?la peur m’atteignit à vivre désespéré,fallait-il encor subir mort de l’acéré ? De fait, Mère devait avoir pleuré de l’âmede ses larmes sèches brisant regard de Dame ;un gouffre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pale-expression-delloly/

Oct 01 2019

…Année Quatre-vingt-treize – Delloly

Série Dix ans  Dix ans à Vous effacer ♣(A) Neuf ans d’un autrement ♣(B) ♥ Année quatre-vingt-treize (C)  Sept ans, Me revient un air ♣(D)   Deux mille deux cent quatre vingt six ♣(E)  Cinq ans, c’était hier ♣(F)  Trace de Quatre ans ♣(G)  Trois ans, Ô m’entendez-vous ♣(H)  Deux ans ♣(I)   Le Repos de votre Âme ♣(J)  Jour gravé ♣(K) ⇓ Quatre-vingt-treize tel …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/annee-quatre-vingt-treize-delloly/

Sep 29 2019

…Deux-mille-deux-cent-quatre-ving-six .. -Delloly

Série Dix ans  Dix ans à Vous effacer ♣(A) Neuf ans d’un autrement ♣(B) Année de quatre-vingt-treize ♣(C)  Sept ans, Me revient un air ♣(D)  ♥  Deux mille deux cent quatre vingt six (E)  Cinq ans, c’était hier ♣(F)  Trace de Quatre ans ♣(G)  Trois ans, Ô m’entendez-vous ♣(H)  Deux ans ♣(I)  Le Repos de votre Âme ♣(J)  Jour gravé ♣(K) ⇓ Ô.. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/deux-mille-deux-cent-quatre-ving-six-delloly/

Juil 06 2019

…Tréfonds du Temps – Delloly

…Durant tout ce temps défilantà Vous attendre revenirdu Pays du Soleil levantdes mois de ces rêves à l’amourle Monde a semblé m’ignorer lentement …Durant tout ce Temps d’autrementà Vous fuir tréfonds de rêveséveillant les paupières au levantcomme effaçant leur commencementles nuits n’ont cessé de tomber, sans trêve …Durant tout ce Temps patiemment à  Vous imaginer grimper …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/trefonds-du-temps-delloly/

Juil 04 2019

…à l’Aurore Cardamine – Delloly

. Comme au matin où Paris Ô.. balbutiait sous baisers d’encore au lit, de Vous je rêvais …Cette lettre que je Vous écris du lit où bien des interdits se sont ailés de leurs sens et jeux inavoués, oui… cette lettre à l’aurore cardamine chuchotée durant l’heure divine  du tremblement de cils, charmant l’absence, se devinant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-laurore-cardamine-delloly/

Juil 01 2019

…Il est sept heures – Delloly

. Il est sept heures je ne dors toujours pas d’une longue nuit à traîner le pas ne s’amusant guère des heures s’écoulant comme un fleuve en peine engloutissant vains souvenirs en traîne demandant aux limbes d’oublier l’absence jusques à la négliger Il est sept heures l’heure d’abandonner la patience cette Demoiselle se moquant des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-est-sept-heures-delloly/

Juin 11 2019

…Tempus fugit – Delloly

. Tempus fugit, me ressens décontenancé ;se reconstruire du somme renomméen dépit d’une journée triste à vivreloin de Vous, seulement du survivre,patientant d’attente sur siège en cuirassis à regarder p’tite Guipsy s’enfuirde son regard Vous cherchant sur plagederrière le volant léchant son pelagede chihuahua se voulant attachantede son désir d’une diva enivrante Déjà ! Une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tempus-fugit-delloly/

Mai 19 2019

…La Ville m’absente – Delloly

  Hélas, l’océan n’est plus en demeurede nous rejoindre en cette vile heureloin des vents de ses parfums d’embrunsVous souvenez-vous, déplaisant aux uns,seillant à nous autres rêvant du largede ces îles, allongés simplement sur plage Comment Vous le dire, la ville m’absentede sa lenteur et de sa folle vie sonnantevous avancez et déjà l’heure se …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-ville-mabsente-delloly/

Mai 16 2019

…Floraison – Delloly

. Ô j’ai fini par accepter l’idée que vous étiez partie fleurir une Terre ignorée de l’Univers, de son atmosphère inconnue de mon existence iodée Pourtant des années durant, la question à connaître en tout lieu la déraison de cet impromptu lointain pour une île a conté, de soubresauts, la Vie du fragile Les souvenirs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/floraison-delloly/

Mai 05 2019

…Me diriez-vous – Delloly

  Me diriez-vous encor ces mots au soir de ce départ soulevant l’à-propos de l’amour privé de son art là-bas derrière le rempart Il est beau de s’aimer en tout Pays et lieu choisi goûtant des lèvres l’ambroisie révélant douce poésie d’un coeur et l’assumer Il est présomptueux de croire à l’amour loin de l’autre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/me-diriez-vous-delloly/

Avr 09 2019

…Le Repos de votre Âme – Delloly

. Série Dix ans  Dix ans à Vous effacer ♣(A) Neuf ans d’un autrement ♣(B) Année de quatre-vingt-treize ♣(C)  Sept ans, se murmure un air ♣(D)   Deux mille deux cent quatre vingt six ♣(E)  Cinq ans, c’était hier ♣(F)  Trace de Quatre ans ♣(G)  Trois ans, Ô m’entendez-vous ♣(H)  Deux ans ♣(I)  ♥ Le Repos de votre Âme (J)  Jour gravé ♣(K)   Le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-repos-de-votre-ame-delloly/

Avr 05 2019

…Comment.. – Delloly

  Comment se fait-il que dès l’aube vous vous soyez évanouie d’un exhode abandonnant les bras Vous retenant délaissant le feu Vous exhalant laissant seulement l’empire de parfums s’étonner de ne plus être Monde de lins Comment ferais-je dès le midi sonnant à me souvenir de Nous du charmant le partager doucettement de l’évasion sans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/comment-delloly/

Mar 23 2019

…Ô.. Loin de Vous – Delloly

  Ne Vous envie dormir sur cette île non pas du fait de folle absence Ô.. causée de pure inconscience mais du Temps se traînant sur l’ïle Je sais bien que maudit je dois être de Vous avoir prédit vents et tempête Ô.. que n’ai-je clâmé sans me taire dois-je m’attendre à votre misère Comprenez-moi …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-loin-de-vous-delloly/

Mar 17 2019

…Nuit au Jour – Delloly

. Nuit sombre m’étonne de cette absence ne traînant que votre ombre seriez-vous luminescence perçue au loin du chemin ; le temps d’y arriver seul semble bien lointain long de marche d’un linceul recouvrant ce corps tremblotant au mois de juin inconvenant en cette sombre allée d’immobilité entourée comme sur graviers observé de cette nudité …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nuit-au-jour-delloly/

Mar 01 2019

Sur le Chemin… – Chantal-C

Elle se promenait, triste de l’absence En lisière d’un champ en jachère Mains dans les poches de son jean Cheveux au vent, regard au loin… Elle marchait d’un pas lent Perdue dans ses pensées Sur le chemin fleuri Parfumé d’herbes folles Dansant au gré du vent… Un sourire léger sur les lèvres Des étoiles étincelant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sur-le-chemin-chantal-c/

Fév 21 2019

…Histoire de Saison – Delloly

  Il est une histoire de saisonune histoire d’un Temps qui s’ignoreune histoire où s’ébruite raisoncomme au loin il s’oublie ce navire Souvenez-vous des beaux sentimentsrappelant césure de l’ivressedu vent des murmures des amantsau diapason sonnant l’averse De la Vie qui passe lâchementNous délivrant regrets sur le fleuveNous miroitant matins autrementsous le costume manque la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/histoire-de-saison-delloly/

Fév 15 2019

…Auprès du Soir – Delloly

Retenez-moi auprès du soirrepoussant cet au-revoirentre ces bras ayant froidde tout ce temps de l’attentes’ennuyant de votre absencerongeant l’heure de fol émoi. Vous chanterais l’aube au soirdécorant l’ombre au miroirde notre nuit héraldique,Vous chuchoterais des motsde vie épousant la musiquede ses notes bleues d’à propos. Retenez-moi auprès du soirface à la cheminée loin du noirtête …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/aupres-du-soir-delloly/

Fév 05 2019

J’en crève – Les Mots Bleus

J’en crève. Il n’y a pas de ciel sans étoiles, Pas de tableau sans une toile, D’ombre s’il n’y a pas de lumière, Pas de récoltes sans la terre, Il n’y a pas d’océan sans eau, Pas un arbre qui n’ait un rameau, Une étoile qui n’ait de cieux, Pas de prières sans un Dieu. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jen-creve-les-mots-bleus/

Jan 07 2019

…ce Vent, parfois.. – Delloly

Où êtes-vous mon Frère en cette heur loin du froid abonné fond de ce cœur ; déjà neuf mois que je reste sans nouvelles certes il n’est guère possible d’en recevoir Vous qui demeurez allongé dans le noir loin de ribambelle de femmes juste “belles” Je suis ce Vent parfois glissant long de Seine scrutant vague de votre âme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-vent-parfois-delloly/

Jan 04 2019

Disparition – Serge Campagna

  L’habitude est l’instrument de la banalité.  Un itinéraire tracé sur des certitudes inébranlables. L’œil qui se pose au lever sur la table de la cuisine. L’interrupteur pressé machinalement. Le placard à main gauche. La cafetière à main droite. Le filtre qui se remplit. L’eau qui s’écoule au rythme du matin qui s’en va. Le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/disparition-serge-campagna/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE