«

»

Jan 21 2016

Imprimer ce Article

Ta dernière demeure – Harmonia Messidor

rainbow_elam_3

Dans le jardin où tu reposes

J’y dépose quelques roses

Sous le ciel éthéré

Dans ton havre de paix

Où chantent les oiseaux

Posés sur les rameaux.

Au jardin des lumières

Où poussent fleurs et lierre

Flotte un doux parfum

De lilas et de jasmin.

Au jardin des lumières

Telles des dentellières

Les anges tissent l’éternité

D’une paix à perpétuité.

©Harmonia

 

0

Enfant, j'ai toujours aimé la lecture, elle me permettait de voyager et de pénétrer dans le monde imaginaire des auteurs... Très souvent, je redoutais la fin de l'histoire où la magie du récit s'arrêtait. J'avais besoin de vivre mille et une aventure : rêver, rire, souffrir... Les livres me passionnaient, j'aimais non seulement les lire, mais les toucher, les ouvrir, les refermer, et sentir l'odeur du papier. Ils furent mon univers et me permirent de découvrir un monde inconnu, qui allait très vite se transformer en nécessité absolue...

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ta-derniere-demeure-harmonia-messidor/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :