«

»

Juin 18 2019

Delloly

Imprimer ce Article

…Sur la Route d’Obterre (part B) – Delloly

.

Bien Avant (A)
 Sur la Route d’Obterre (B)
Bord de l’étang d’Obterre (C)
Retour en la Demeure d’Yze (D)
Au soir en la Demeure d’Yze (E)

 

Trois vélos chargés comme des mules d’amour
trois frères les guidant à l’aube du jour

Armand au centre puisque à défaut de lampe
sur vélo bleu ayant déjà vécu la route,
Francis, Olivier, vélo de course asphalte
blanc pour l’un, rendu vert-gris pour l’autre
traversant Yzeures d’un silence d’été
portant blousons et casquettes par sécurité
pédalant heureux sur une départementale
traversant Preuilly-sur Claise en première escale
cannes à pêche et bardas allongés au dos
sur une route où déjà s’imaginaient maux

Déjà sur le chemin, quelques doutes de mise
Nous assaillirent comme pour passer le temps
des doutes sur le matériel, la nourriture
rythmant  limbes, ne pensant à l’égarement
de moucherons bien imprudents de par leur chant
bouche bée, nous devions rester d’autant
durant les descentes comme celle avant Preuilly
bien droite et pentue augurant retour d’un cri,
à Preuilly, d’une pause nous fîmes de croissants
bien chauds et d’un peu d’eau Nous réconfortant
du trajet venant de ses douze kilomètres
restant pour atteindre Obterre et nos rêves

Puis vint cet instant de l’oubli se révélant
près de la voie de trembles, l’envie se faisant,
bien imprudents nous avions été, papier volé ;
Francis partant en lisière du chantant deviné
Nous sauvant de fait de cette heure de route
de la fatigue usant le moral d’un doute,
puis l’étang s’annonça d’un chant de libellules
de leur insouciance, divines demoiselles
décorant notre voyage gracieusement oblige
de ce petit rien du voile de leurs voltiges
laissant Armand, arriver au bord de l’étang
s’éveillant du frais sauvage Nous suffisant…

..

Oli ©Sur la Route d’Obterre..(partB)
©(P)13/07/95 … à Francis & Armand, mes frères (12)

(2ème récit de cette histoirecomposé de  5épisodes )

Le score Global : 0
Votez pour cet article !
[Total: Moyenne: ]

Au sujet de l'auteur

Delloly

Delloly

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sur-la-route-dobterre-part-b-delloly/

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Béatrice Montagnac
    Béatrice Montagnac

    Sublime cette splendeur poétique

    1. Delloly
      Delloly

      c’est très gentil
      merci

  2. Delloly
    Delloly

    Woooh c’est très beau!

    Christine

    1. Delloly
      Delloly

      bisou cricri, je te remercie bcp
      Ol

  3. Delloly
    Delloly

    Françoise Thiébaut “…l’étang s’annonça d’un chant de libellules
    de leur insouciance, divines demoiselles
    décorant notre voyage gracieusement oblige
    de ce petit rien du voile de leurs voltiges…”

    Délicieux souvenir assurément 😍❤
    Francoise

    1. Delloly
      Delloly

      merci beaucoup Francoise
      oui, je le reconnais, ces vers-ci sont mélodieux
      Ol

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.