«

»

Déc 30 2019

Imprimer ce Article

Spring spleen – Christian Satgé

Le ciel crachotait une chanson triste
Et sous ce crachin obstiné tout le schiste
De mon cœur s’embuait puis s’embrumait
D’une mélancolie grise où l’on humait
Relents de regrets fielleuses effluves
Et parfums de remords recuits à la cuve
De nuits nées et pis grandies sans sommeil
Qui meurent hélas sans l’ombre d’un rêve
Longues lassées comme ce jour sans soleil
Qui n’offrira à mon cœur aucune trêve
© Christian Satgé – décembre 2019
1+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/spring-spleen-christian-satge/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :