«

»

Nov 15 2019

Imprimer ce Article

Sous le figuier – Simone Gibert –

Peinture S.Gibert

Par un beau jour d’été,

Là, sous la charmille,

Le peintre a croqué

Ce portrait de famille.

Maillot de bain rose,

Nonchalamment placée,

La jeunette pose,

Un sourire effacé.

A côté la maman,

Visage radieux,

Tient son fils tendrement,

Sur ses genoux, heureux.

Des enfants, la tante,

Les jambes haut croisées,

Semble très contente,

Un sourire amusé.

Des années ont passé,

Reprenant mes pinceaux,

Je fouille mes pensées

Et parfais mon tableau.

Parfum de figuier

Sublimé de chaleur,

Qui ne peut s’oublier,

Me fendille le coeur …

Une scène tendre

Que je n’ai plus vécue,

Peut encore surprendre

Des larmes retenues.

5+

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sous-le-figuier-simone-gibert/

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
2 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
OberLenonPhilippe XBrahim BoumedienSimone GibertChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
OberLenon
Membre
OberLenon

Un moment de vie , un bonheur simple et lumineux dépeint sous la plume et sur la toile (vous faites de jolis tableaux Simone)

Philippe X
Membre

Trés touchant, chaque femme se retrouvera dans ces beautés des corps et des âmes
.

Brahim Boumedien
Membre

Merci, Simone, pour le partage de ce beau tableau de famille, poétiquement décrit !

Christian Satgé
Membre

Touchant dans sa simplicité, la scène décrite et peinte comme l’écrit, ne peut qu’avoir quelque écho dans nos mémoires et histoires. C’est là le privilège du vrai poète. Merci et bravo Simone.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE