«

»

Juin 07 2018

Delloly

Imprimer ce Article

…Sottise en larme… – Delloly

voir

https://www.plume-de-poete.fr/o-toi-lhumain-delloly/

*19/28

Ce vingt-trois janvier, la Gendarmerie
fit sursauter Mère avec un “SOT” pli
précisant de s’y rendre pour motif
de réserviste amenant en récif
larmes colères de cinquante-deux jours
de souffrances et la MORT d’un Amour

Bêtise administrative s’amuse
de négligences hurlant la SOTTISE ;
qu’avez-vous fait mon frère à cette France
ignorant tant ses enfants en souffrance
les cassant De Profundis de leur VIE
uniformisant l’Être à l’envi

Cvint-quatre janvier au Cimetière
“TOMBES” se taisent posées sur leur Terre
las,”vôtre” reste ouverte Dieu sait pourquoi ;
amère occasion pour t’écrire un mot en soie
se glissant un instant d’égarement
ne se fâchant pas du “trouble” apparent

Au Bac, déjeuner avec Jean-Marie
fut d’un délice de philosophie
tournant sur la Vie, la Mort et son Temps
d’instants de gamins jouant à Meulan
de notion d’Âge variant selon l’Âme
d’un accéléré, de lenteur de trame

Au soir, des larmes habillaient la Dame
ayant mis au Monde enfants non pour drame ;
pourquoi la SOTTISE se pare de la Mort
d’une simple lettre arrivant trop tard ;
Ô.. Mère décida de cacher au Père
La Sottise” ayant tant détruit leur Terre

 

©Sottise en Larmes…
© (P)-23-24/01/19XX à mon frère (10p) *Fra019
               du livre « …Itinéraire d’un Calvaire »

19ème Volet d’une suite de 28 (..Itinéraire d’un Calvaire) décrivant l’absence d’un frère, disparu tragiquement du 06déc au 26déc à Paris, seulement mis en Terre le 10jan, à travers mon regard et ceux de mes aimés (publication prochaine du livret)

Le score Global : 0
Votez pour cet article !
[Total: Moyenne: ]

Au sujet de l'auteur

Delloly

Delloly

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sottise-en-larme-delloly/

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Fattoum Abidi
    Fattoum Abidi

    Bonjour Oli et j’en suis émue, vos mots ces derniers temps sont forts touchants. On attend un poème joyeux oui ? :)
    Agréable journée
    mes amitiés
    Fattoum.

    1. Delloly
      Delloly

      un poème joyeux…. Oh je ne pense pas qu’ils soient noirs….
      comme je l’ai expliqué en bas du poème, ce sont 28poèmes d’un livre (non édité) cpncernant un itinéraire d’un calvaire (longue marche) de 6mois (1er livre de 28poèmes, avec ajout de “10 extras”) composé ya plus de 20ans lors de la disparition
      dévastatrice de mon frère de jeux…. (ce “Sottise en larme” étant le 19ème)
      dans aucun poème que j’écris, la noirceur existe ! Même en “les émmotionnels” la douceur existe, car il faut toujours laiser
      une place pour l’espérance, la beauté d’un moment…..
      j’ai décidé de les publier pour relater à tous cette tragédie, en hommage à mon frère, mes parents et tous ceux qui l’ont approché . ; un poème joyeux le sera pour un lecteur, ridicule pour un autre….etc. comme un poème à consonnance douloureuse…..où certains se retrouvent… ce qui les fait respirer quelque part….
      MAIS JE VOUS COMPRENDS
      Doux we
      merci
      Amicalement

  2. Christian Satgé
    Christian Satgé

    Toujours aussi troublants et touchants, vos mots sont pensements* sur plaie – même et surtout ls plus indicibles – comme ce doit d’être la vraie poésie. Merci Oli…

    * il n’y a pas de faute à ce mot… mais jeu de mots !

    1. Delloly
      Delloly

      humblement …merci

  3. OasisArt

    C’est bouleversant Olivier
    et toujours vos mots splendides pour le décrire…
    humblement merci

    1. Delloly
      Delloly

      merci, et je le suis encore…même si j’ai vécu avec
      parfois quelque chose de Voltaire, de Zola, de Hugo me déchaîne les mots en révolutionnaire…..
      merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.