«

»

Juil 04 2019

Imprimer ce Article

Songe d’une nuit d’été….- Jeanine chatelain

Les amoureux au clair de lune de Marc Chagall

 

Songe d’une nuit d’été.

Ma saison préférée, tu exploses les couleurs sous l’azur,
Quand le soleil est au zénith, et que chante la verte ramure,
Les vagues sont belles , et les épis de blé sont chargés d’or,
Juillet, mon bel été, tu brilles de mille feux sous l’aurore,

Je t’attends, dans ce jardin , l’Eden est un tapis de fleurs,
Cupidon, ton arme redoutable, a transpercé mon coeur,
Allumant le feu de l’amour brûlant , et du déraisonnable,
Et pailletant le vert de mes yeux , d’une lueur ineffable,

Aimons-nous au soleil, l’amour nous a touché de sa flèche,
Mon coeur bat la chamade, mes lèvres ne sont pas sèches,
J’ai pour toi un lit de pétales ,aux suaves senteurs de l’été,
Des draps de mousse verte, sous une voûte céleste étoilée,

Aux étoiles tombantes de cette nuit, je t’offrirais ma parure ,
Le calice épanoui d’une fleur, pour une extatique déchirure ,
Viens semer d’enivrants rêves de miel, ôtons nos oripeaux,
Pour un temple enchanté sous la lune, et le bleu d’un oiseau.

jeanine Chatelain, le 4 juillet 2019.

” L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’imagination ; 
aussi représente-t-on aveugle le Cupidon ailé.”

Le Songe d’une nuit d’été (1600) de William Shakespeare

1+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/songe-dune-nuit-dete-jeanine-chatelain/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE