«

»

Mai 14 2018

Imprimer ce Article

Si tu retournes… – Christian Satgé

Cycle toulousain

Si tu retournes au village,
Si tu revois ton clocher,
Qui sont restés bien sages
Là où tu les as lâchés…

Restera-t-il des pierres
N’ayant pas roulé
Au loin de ta rivière ?
Verras-tu les clairières
Où tu pourras cueillir,
Esprit prêt à défaillir
Mémoire enfin entière,
Des souvenirs refoulés,
Un passé fait fondrières ?

Franchiras-tu les grillages,
Feras-tu des ricochets,
Si tu retournes au village,
Si tu revois ton clocher ?

Reconnaîtras-tu passages
Et chemins tout embûchés
Si tu retournes au village,
Si tu revois ton clocher ?
Les rues n’y sont plus si sages,
La ville s’est rapprochée…

Si tu retournes au village,
Si tu revois ton clocher,
Ils accuseront ton âge
Tant tu les verras changés…

Restera-t-il les lierres,
Sur les façades roulés,
Du cresson aux mouillères ?
Verras-tu dans les millères,
Maïs qu’il faut défeuillir,
Cru d’ici prêt à bouillir,
« Patanes » sous tréflières,
De ton enfance éboulée
Ramassée à la cuillère ?

Retrouveras-tu les feuillages,
Les coins où tu te cachais,
Si tu retournes au village,
Si tu revois ton clocher ?

© Christian Satgé – avril 2016

9+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/si-tu-retournes-christian-satge/

17
Poster un Commentaire

avatar
7 Sujets de commentaires
10 Réponses de commentaires
2 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
8 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxNordine ChebbiFattoum AbidiAnnie VitiChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Très beau texte, les réminiscences d’antan nous touchent profondément
vous avez su parfaitement nous faire revivre certains coins.
j’ai presque entendu la cloche de l’église..
Amitié.
Anne

Nordine Chebbi
Membre
Nordine Chebbi

Bravo Christian, ton poème est simplement super beau. Mes amitiés.

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Merci Christian beau et touchant partage
Agréable journée
Mes amitiés
Fattoum.

Annie Viti
Membre
Annie Viti

Merci CHRISTIAN de nous faire partager votre Nostalgique souvenir , pour me renvoyer à la mienne , avec les mêmes émotions ! Magnifique texte ! annie

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Certains ont dit : “on ne guérit jamais de son enfance…”
Je crois bien que c’est vrai !
Il est parfois douloureux de retourner
sur des lieux ayant marqué notre jeunesse…
Merci Christian pour ce très beau poème plein de nostalgie
Belle soirée

Chantal

Marie Combernoux
Membre
Marie Combernoux

très belle ode à Fenouillet, tout près de mon village. beau poème nostalgique.
Bonne soirée
MARIE

Jeanine Chatelain (Belle des Bois)
Membre
Jeanine Chatelain (Belle des Bois)

Je les retrouve chaque fois que j’y vais, car ce n’est pas loin d’ici,et en même temps c’est un déchirement pour les gens qui ne sont plus, j’ai l’impression de les voir. Bonne soirée, votre poème est très eau.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE