«

»

Mai 07 2016

Imprimer ce Article

Saute mon enfant – Fattoum Abidi

 

Saute mon enfant,

Ravi est  le temps,

Joue   mon ange,

La vie est cerise.

 

Saute mon enfant,

Profite de ton moment,

L’enfance est une offrande,

D’une innocence jouant en ronde.

 

Saute mon enfant,

Joue la vie,

Ne regarde pas mes soucis,

Souris le temps de l’enfance.

 

L’enfance a besoin de vivre,

La gaieté aime  la mémoire fraîche et jeune,

Elle veut  grandir dans la joie de dans la belle mélodie

Et elle ne peut pas emmagasiner la tristesse du temps.

 

© Fattoum Abidi. 7.5.2016

Poétesse, romancière,

Regroupement des Poètes Francophones Engagés pour la Liberté et la Paix.

Ambassadrice de la Paix.

0

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/saute-mon-enfant-fattoum-abidi/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiAlain Minod Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Alain Minod
Membre
Alain Minod

O Que ce poème nous donne une voix de tendresse et d’attentive ferveur ! Moins que tout être , l’enfant est à ignorer ou à vendre ; au contraire, lui porter toute notre attention pour qu’il puisse continuer à sauter dans son éveil et si c’est une petite fille, pour qu’elle découvre à travers ses bonds, sa liberté réelle… Oui ! Nous apprenons à être libres en regardant bien, en écoutant bien tous les enfants ! Merci pour ce beau poème que je partage ! Amitié ! Alain

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE