«

»

Mar 23 2019

Imprimer ce Article

Romantisme – Lise Berverly

R   omantique, Rome Antique, je préfère, avec ces textos, vivons -nous dans un monde d’illettrisme ?

O   tracier ce mot de notre vocabulaire,  faut-il faire preuve de cynisme ?

M   ontée en puissance de ces abréviations qui me submergent, m’envahissent tel un séisme, 

A   ntipathie de ces échanges, raison pour laquelle je suis sur ce site afin de côtoyer le lyrisme,

N   otez que j’abhorre, j’abomine, j’ai en aversion la vulgarité, à ce mot, je réponds par le mutisme,

T   endrement, je penche vers un idéal,  un certain platonisme, 

I   ntolérance, étroitesse d’esprit, il se peut que j’en fasse partie, je dirais même égoïsme, 

S   ans le latin, nous ne serions pas si proches de la poésie afin de jongler avec habileté et opportunisme, 

M   erci, à Vous de m’offrir tous ces mots qui guérissent les maux en profondeur avec toute votre force,  votre don  votre charisme,

E   n résumé, pour moi, les textos ne reflètent point le mot romantisme. 

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/romantisme-lise-berverly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Philippe XLise BeverlyBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Si vous m le permettez, votre vraie richesse est d’accorder à ” l’écrivaillon ” que je suis, un peu de vos richesses de poétesse.
L écrivailleur a besoin de vos aumônes pour apprendre et pour qu’il n’ait nul besoin “d’écrire ailleurs” il doit se contenter des “poussières d’étoiles”” laissées par vos contributions.
Écrivassier je n’osait l’être un jour, mais par chance, tout comme vous l’avez fait, d’autres m’y ont encouragé.
Soyez l’indulgence même, c’est votre grandeur d’âme que chez vous, j’aime.

Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour Lise je suis bien d’accord avec vous on oublie de nos la voix ou les belles lettres d’amour beau poème en vers féminin
Bon et doux weekend bises
Béa

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE