«

»

Oct 22 2019

Imprimer ce Article

Retour des vendanges chez ma Tante – Philippe X

.

    Chez ma tante, petit rappel :

    Expression que je trouvais déroutante, car il n’était jamais précisé chez qui nous allions, ni la date du déplacement, ce qui aurait été pour moi, un plaisir.

    Le soir, mon père revenait, et confirmait qu’il avait bien rendu visite à cette tante… Moi déçu qu’il m’ait oublié, je pestais contre lui.

    Pressé de questions, un parent de cette famille de taiseux dans laquelle je m’étiolais, me fournit une autre explication pour ne plus fréquenter cette parente éloignée.

    Le mot « Mont de piété » fit son entrée dans mon vocabulaire avec effet de distorsion : Monde de pitié…. quelle horreur !

    Très tôt, j’ai appris que cet état était celui dans lequel étaient plongés les hommes faibles.

    Le dominé, parce qu’il avait peur du dominant, et ce dernier, parce qu’il trouvait une excuse au perdant.

    Le temps a passé et j’ai enfin compris que « chez ma tante » se trouvent entreposés les rêves les plus fous et les espoirs les plus désespérés, en attente d’un lendemain qui chantera… ou pas.

    Pour autant, chez ma tante rien n’est triste, car on sait que lorsque le vent tournera, on y reviendra chercher les pierres précieuses, les vases de Chine et diverses fortunes.

    En attendant, ma tante garde ces souvenirs précieux, je n’ai désormais plus rien, et je pars sur la route. Si j’y trouve de l’or, je reviendrai chercher tout ça (auteur inconnu )

    Il fallait bien que je sois marteau pour confondre……. ce qui me permet d’enfoncer le clou.

    Mettre au clou : Mettre en gage, renoncer à utiliser

    Expression française qui se baserait sur la métaphore du clou, comme étant la petite tige métallique et pointue utilisée pour les suspensions d’objets qui rappellent ceux mis  en gages de l’époque, suspendus à des clous et hors de la portée de celui qui les a engagés.

    Si mes texte ne valent pas un clou aux yeux des puristes, mes parutions auront servi , au plus, à rendre hommage à cette vénérable et honorable vieille dame qu’est ma tante.

    Si la première servait de dépôt que l’on oublie, la présente a comme utilité, de conserver, puis de restituer des souvenirs, chez cette tante bien conservé ( ..fait moins le malin le critique qui lit, mais ne commente pas… qui est bien conserv(é) ? souvenirs ou ma Tante ? ).

    Elle est le sel de cette histoire familiale, donnant du piquant aux rencontres, du goût aux échanges que nous avons , concernant tel parent ou tel événement, La Tia Émilienne est un exhausteur de goût, sans son grain de sel, la vie serait bien fade.

    Nous avons rendu à l’Histoire ce qui appartenait au défunt, sa vie et nos souvenirs particuliers de nos rencontres.

    Tout est bien qui finit comme prévu… nous promettant de nous revoir avant que la vie égraine la grappe représentant notre famille…. en chanson.. 

« Nous les referons ensemble, nous les referons ensemble, demain les vendanges de l’amour.
Car la vie toujours rassemble, oui la vie toujours rassemble,
malgré tout, ceux qui se quittent un jour. »

    A Jean..

    Merci à Vous poètes…vos encouragements m’ont été précieux. 

.

    ©Philippe X – 22/10/2019

.

7+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/retour-des-vendanges-chez-ma-tante-philippe-x/

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
6 Commentaires des Auteurs
Lise BeverlyAnne CaillouxPHILIPPE XChristian SatgéDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Lise Beverly
Membre
Lise Beverly

Bonjour, je voulais juste faire un petit signe à Marie Laforet qui vient de nous quitter et qui ne fera plus les vendanges de l’Amour.
Bien amicalement.

Anne Cailloux
Membre

J’adore vos écrits qui nous expliques et nous montre votre savoir si grand..
chez ma tante.. Une institution avec une histoire par ordinaire, je dirais même plus, des histoires pas ordinaires
Merci à vous Philipe de nous éclairer et de nous avoir présentez votre tante..
Anne…

Christian Satgé
Membre

J’espère te voir encore égrener, avec ce talent qui n’appartient qu’à toi le chapelet de nos expressions, à travers ton expérience que d’aucuns appelleront “vie” alors que l’une n’est qu’un petit bout de l’autre… le petit bout de la lorgnette, certes, mais un petit bout tout de même. Au plaisir de te lire encore et longtemps, Cher Loup…

Delloly
Modérateur

Wow…Un délicieux moment conté
Merci

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Magnifique hommage tendre et émouvant…
Vous racontez si bien, Philippe, cet amour et ce lien invisible qui rassemble les membres d’une famille.
Merci d’avoir partagé ce très beau texte…
toutes mes amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE