«

»

Avr 28 2016

Imprimer ce Article

Regard sur l’espoir – Sacha

Ma muse, me dit :
Je trace sur la pointe de ton crayon
A l’encre rouge,
Les douleurs que vivent nos amis
Autour du monde.
Quand ton coeur sera touché !
Tes petits soucis fuiront
Sur la pointe des pieds,
Et vite oubliés.

Ma muse, cogne dans la tête,
L’ivresse du bonheur.
Sans cesse, elle répète,
Faire fuir les maux tempête !
Remplacer par des mots d’amour
Que nous chanterons à l’unisson
Jusqu’au bout de l’horizon
Pour nos amis, qui ne connaissent
Que haine et coups de bâton !

Dès les premières lueurs du jour
Tu entends le chant des oiseaux.
Jamais ne cessent, jamais te lasse.
Premiers rayons du soleil.
Douce chaleur, matin caresse.
Doucement, tu t’éveilles.
Une belle journée d’amitié, de liberté,
Toujours bien entourée.
Nos amis, sous un ciel assombri
Torturés pour avoir prononcé
LIBERTE !

L’été, les journées ensoleillées
Tu retrouves tes amis, enchanté
De partager, amitié et liberté.
Nos amis, sont toujours emprisonnés !

L’abeille butine de fleurs en fleurs,
Pour nous gaver de miel
Les jours au goût amer !
Nos amis, se nourrissent
Chaque jour d’injures et de peur !

La coccinelle, sur les fleurs,
Repas de pucerons sur les belles,
Beauté garderont !
Leurs couleurs nous émerveillent.
Un régal pour les yeux,
Rend nos coeurs joyeux.

Nos amis, de douleurs tombent sur le sol !
La terre, tristement de rouge vêtue,
N’est pas un champ de fleurs !
Cesse de contempler ton nombril !
Ouvre les yeux sur le monde,
Partage ton amitié.
Tu n’en seras que plus heureux.
Pure sont les coeurs,
Simple est le bonheur,
Humble, tu seras.

Ne cherche pas trop loin
Ce qui se trouve à porter de main !
Qu’importe l’endroit.
Là ! Où l’amour fait chanter les coeurs,
Trace la voie du bonheur !
Une envolée de mots douceur
Venue du fond du coeur.

Apaiseraient nos amis, l’âme en peine.
Nos amis seraient prêts à t’aider,
Si les rôles étaient inversés !
Tout au long du chemin
Sans nous lâcher la main.

Les aides de chacun, sont la foi
Qui anime notre esprit
Et l’espoir s’illumine !

c2819364

elmundoennuestrasmanos

0

Sacha Bailley a commencé ces premiers poèmes, à l'école primaire puis le collège et le lycée.
Son petit recueil de jeunesse a été égaré à son grand regret . ..
Elle est restée longtemps sans écrire. La vie professionnelle, familiale, ne lui laissaient plus de temps à l'écriture.
C'est en 2011, une période de chômage, entre la recherche d'emploi et l'ennui qu'elle décide de reprendre l'écriture, d'exprimer sur le papier
tout ce qu'elle a sur le coeur. Une expérience dans un domaine inconnu.
Son recueil de poèmes a été publié en août 2011 il est intitulé : « Je m'appelle Espérance », aux Editions Publibook.
Sacha, continue à écrire ses publications auprès du Groupe et du site : Plume de Poète.
Sacha, aime les animaux mais n'en possède aucun pour le moment. Elle adore la mer, malheureusement ne vit pas sur la côte. Ses seuls loisirs en ce moment, l'écriture.
Sacha est très fidèle en amitié, apprécie ceux qui ont du coeur. Mais a eu des déceptions par de fausses amitiés !
La souffrance humaine et celle infligée aussi aux animaux la bouleversent !
Sacha attend toujours le meilleur de l'homme, pour un monde d'amour et de solidarité !
Elle espère que la génération future serait plus touchée par l'amour de son prochain, d'une valeur sûre, que toutes ces pacotilles qui détruisent l'homme !
Dieu merci ! Il existe autour de nous des êtres merveilleux.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/regard-sur-l-espoir-sacha/

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Véronique MonsignyGilles AbadiePlume de Poète Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Véronique Monsigny
Membre
Véronique Monsigny

Tout est dit dès la première strophe… Bravo, quelle concision ! à méditer

Gilles Abadie
Membre
Gilles Abadie

Votre muse vous inspire de jolies valeurs d’amitié, de partage et de solidarité dont le monde est en manque cruel.
Un conseil, gardez votre muse !
Poétiquement vôtre,
Gilles

Plume de Poète
Administrateur

Merci pour ce beau message d’espoir Sacha !
J’aime beaucoup votre écriture simple qui reflète de bons clichés et qui glisse harmonieusement à la lecture.
Mes amitiés,
Alain

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE