«

»

Oct 07 2019

Simone Gibert

Imprimer ce Article

Réflexion – Simone Gibert –

Mes écrits sans saveur, d’autres bien meilleurs,

N’avaient autour de moi suscité d’intérêt …

A ma totale surprise, j’eus le bonheur

Qu’une grande Maison sur l’un reste en arrêt.

Ne pouvant y croire, je relus la lettre,

Je l’avais comprise, c’était manifeste.

En janvier prochain, il devait paraître

Dans un livre scolaire, et, d’un seul geste,

Provoqué par l’orgueil, sans hésitation,

– Fière de l’honneur qui m’était accordé –

J’acceptai par retour leur proposition,

Oubliant royalties qu’on pourrait concéder…

C’est alors que les voix, ne devenant qu’UNE,

En avalanche intense de critiques

Fondit sur moi, soulignant mon infortune.

Je sentis à nouveau l’enfant atypique,

Qui avait donné tant de “fil à retordre”,

Par son goût de liberté et d’avant-garde,

Situation de quoi les poings se mordre,

Pour ne piaffer et se mettre en garde.

 

Aucune morale à cette histoire,

“Toute vérité n’est pas bonne à dire”,

Pourtant l’age venant, on ne pourra croire

Que mon tempérament varie … d’un sourire.

 

©S Gibert

Le score Global : 0
Votez pour cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Au sujet de l'auteur

Simone Gibert

Simone Gibert

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/reflexion-simone-gibert/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Christian Satgé
    Christian Satgé

    Un fort beau texte qui annonce une excellente nouvelle. Bravo pour celle-ci et merci de nous ne faire partager la joie qu’elle suscite avec tant de talent. Au plaisir de te lire souvent et longtemps…

    1. Simone Gibert
      Simone Gibert

      Christian, comment ne serais-je pas sensible à ce compliment ? Quant à cette annonce, espérons qu’elle ne se dissolve pas entre-temps ! Merci !

  2. Brahim Boumedien
    Brahim Boumedien

    “Je sais ce que je vaux”, disait un grand auteur classique ! Alors, le reste tout le reste…
    En ce qui me concerne, j’aime te lire et cela me suffit ! Merci pour ce généreux partage qui prouve bien que “le monde est plein de gens qui ne sont plus sages” !

    1. Simone Gibert
      Simone Gibert

      Réponse par e-mail, Brahim Boumedien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.