«

»

Fév 24 2019

Imprimer ce Article

quid du renardeau et du coq – Philippe X

 »’de errore autem feminamé  »’

Confusion des genres ou heureux lapsus ?

d’Après l’expression » grivoise-bestiale » du bestiaire : « si tu n’en veux pas je le remets dans ma hulotte »..

…..oui la hulotte est un animal que je trouve très chouette.

   Il y aurait tant à dire de ce qui se passe dans la culotte des autres, prenait le cheval par exemple, le plus bel ami de l’homme.. mais pas de la femme rapport à sa culotte

   Celle du bœuf : En boucherie, la culotte est une partie (peut être jetée aux orties?) C’est un morceau de première catégorie mais à cuisson lente.C’est vrai que parfois il faut plusieurs tours de chauffe pour espérer atteindre le but.

   Mais je m’égare dans les parties privées des unes et des autres et la question en suspens demande que je me penche sur ce problème de mauvaise attribution ou du moins d’erreur de destination.

   La genèse :

   Anne croyant dur comme fer que cet habile texte relatant les aventures d’un renard d’eau et d’un coq en pâté encroûté, était l’oeuvre d’un Loup…..bien mal lui en a pris, car dans cette mésaventure le dindon de la farce c’était lui…. le Loup !

   L’éloge qu’elle fit de l’auteur lui étant coutumière et de bon aloi, habituée de telles prouesses linguistiques mêlant intelligence et originalité, par son amour du style elle fut abusée…..comme on la comprend !

   Fort des préventions de la S.N.C.F :« attention en traversant un Loup peut en cacher un autre » elle aurait du se méfier.

   Il aurait fallu au lecteur lambda une sacrée dose de Macronisme pour déclarer « oui, j’ai lu et compris ce que vous ressentez ».

   Mais c’était mal connaître l’auteur des aventures d’un bestiaire enchanté dans lequel chaque animal a quelques chose à dire sur la condition inhumaine des animaux.

   L’erreur est humaine, l’entêtement [dans son erreur] est diabolique ».Voila pourquoi j’ai hâte de rétablir la vérité et de ne pas vous laisser persévérer dans l’erreur ….Non je ne suis pas celui que vous croyez et de me flatter de vil façon ne vous rapportera rien….

je me jette à vos genoux et implore votre obligation :

Rendez à Christian ce qui appartient à SATGE.

©PhilippeX

4+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quid-du-renardeau-et-du-coq-philippe-x/

7
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxPhilippe XDellolyChanTal-CChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Alors là, Philippe, je rejoins Olivier, c’est du grand art, et vous m’avez donné le sourire pour la journée.
Je me remercie de mettre trompée dans la signature. Ceci valait bien cela et largement..
Je vais rendre à Christian son hommage..

Delloly
Modérateur

Ohilippe, quel humour, quelle finesse de l’esprit, quelle belle écriture
merci cher Auteur pour ce partage
cordialement
Ol

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Bonjour Philippe,
J’adooore………
Amitiés

Chantal

Christian Satgé
Membre

Loup tu es impayable… et c’est pour cela que tu m’es cher ! Merci de rétablir avec bonhommie et humour une vérité de la police : Anne s’est trompée de prénom mais si elle me prend pour toi, cela m’est honneur. C’est trop bête ? Point du tout, j’aurais du moi, aussi, me trouver un bestial surnom pour narrer l’humanité de la gent animale et l’animalité de l’espèce humaine. Au plaisir de te lire, Amicalement…

Anne Cailloux
Membre

Il me semble Christian, que ce n’est pas la première fois que je vous appelle Philippe.;
Je vais faire mon mea culpa de ce pas, en espérant ne pas me tromper encore.;

Christian Satgé
Membre

Ce quiproquo n’entamera en rien l’amitié que je vous porte, Anne. À bientôt donc…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE