«

»

Juin 07 2019

Imprimer ce Article

Quand le silence explose….- Jeanine Chatelain

Photographie d’Isabelle Bellemont.

Quand le silence explose.

Quand le silence explose les pierres de la muraille,
Aux cris de l’agonie, de nos champs de bataille,
Monte, monte mon âme, bien au-delà des cimes,
Pour enlever la noirceur, des ténébreux abîmes,

Aux cris de l’agonie, de nos champs de bataille,
Le coquelicot saigne, sang rouge sous la mitraille,
Pour enlever la noirceur, des ténébreux abîmes,
L’acte d’amour exulte et hurle, la délivrance divine,

Le coquelicot saigne, sang rouge sous la mitraille,
Dans les draps défaits des lits naissent des épousailles,
L’acte d’amour exulte et hurle, la délivrance divine,
Au fond des corolles de velours, où les abeilles butinent,

Dans les draps défaits des lits, naissent des épousailles,
Des corps nus , de la chair, et de l’envie qui tressaille,
Au fond des corolles de velours, où les abeilles butinent,
Dans des jardins de roses , où le miel oublie les épines.

Des corps nus , de la chair, et de l’envie qui tressaille
Humanité, l’amour est beau, et sacré, où qu’on aille ,
Dans des jardins de roses , où le miel oublie les épines,
Loin des épées de la haine, avec le bonheur en prime.

Jeanine Chatelain, le 3 juin 2019.

” Loin des murs qui saignent de la haine, il y a les murs porteurs “

2+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quand-le-silence-explose-jeanine-chatelain/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE