«

»

Sep 25 2019

Imprimer ce Article

…Présence – Delloly

Il posa la main sur la sienne
depuis le midi, il l’écoutait
décrire sentiments et raisons
l’observant d’un regard avenant
n’émettant que quelques mots
acquiesçant d’un murmure
comme un besoin s’il le fallait
qu’il assumait Ô.. sa présence

Depuis si longtemps, ne s’étaient revus
depuis fort longtemps, s’étaient promis
quelques vents, quelques sons
ne réclamant rien
sinon une présence
un regard, un sourire
un peu de goût à la vie

Au tard de l’après-midi
simplement corps à corps
bras dessus, bras dessous
quittant les arcades du Louvre
et son firmament
ils plurent aux passants
nombreux les devinèrent
heureux autant en les croisant
autant de leur silhouette 
ombrée ou vue de dos
autant du Quadrige du Carrousel
les guettant de l’immuable sens
qu’il les reconnaissait ….tel Trésor !

..

Oli©Présence
©(P)– 18/05/07  …. 

du livre « …

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/presence-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE