«

»

Jan 12 2020

Imprimer ce Article

Premières amours .. – Jeanine Chatelain

 Le printemps (1873), Pierre Auguste Cot

  • Premières amours .
  • Premières amours d’un jour, le temps qui passe les a emportés,
    Passé et présent s’entrechoquent, aux retrouvailles d’un été,
    Chacun ayant suivi sa route, sur d’autres chemins de traverse,
    Où ils se sont égarés, éperdus , perdus les amours de jeunesse,

    Les voilà à nouveau face à face, la providence a de drôles d’idées,
    Je laisse le hasard aux princesses, Cendrillon, aux contes de fées,
    Premières étreintes d’adolescents, soupirs d’ enfants innocents,
    Qui s’attendaient le soir, au détour d’un sentier, en  tremblant ,

    Tout est si pur,  si frais, à quinze ans, à la beauté des sentiments,
    La mauvaise fée de la légende, est venue séparer les jeunes amants,
    Après les promenades romantiques, au bord de l’eau et des berges,
    Quand ils se tenaient la main, l’âme suspendue au désir qui submerge,

    Chacun est reparti, ils ont refermés ce chapitre du livre de leur été,
    Comme un rêve bleu qui se termine, avec un goût amer d’inachevé,
    Il a préféré s’enfuir, sans un mot, et sans la revoir un seul instant,
    Les explications inutiles, le navire a sombré dans le fond de l’étang,

    Et les voilà aujourd’hui face à face , après le temps, après l’absence,
    Après les années, les enfants et les drames, au bout de leur errance,
    Amoureux fous, s’aimant comme de enfants, dans les chemins battus,
    Ô, doux souvenirs , aux étreintes dans l’ombre , des paradis perdus.

    Jeanine Chatelain, le 12 janvier 2020.

    ” Les premières heures de l’amour sont comme les premiers pas sur la neige. “
    Citation de Henri de Régnier (1927)

3+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/premieres-amours-jeanine-chatelain/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Brahim BoumedienJeanine Chatelain *Belle des bois*Christian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

Merci, Jeanine, pour ce généreux partage qui fait du bien à tout âge !

0
Christian Satgé
Membre

Heureux de vosu retrouver sur le site avec ce bel hommage à ces premières amours dont ,un auteur dont j’ai oublié le nom, disait qu’elles étaient les plus belles car les plus involontaires… et à mon avis plus durables en l’esprit que pas dans la neige. Amicalement…

0