«

»

Fév 28 2020

Imprimer ce Article

Pouvons-nous encore ?……Jeanine Chatelain

( Photo Fiona Annis Ce cygne symbolise la mort de Virginia Woolf )

Pouvons-nous encore ?

Premières lueurs de ce jour,
L’hiver a ressorti ses morsures,
Doux sortilège de toi, mon envoûtement,
Divine nature, où est donc passé le soleil,
Je ne vois que des éclaboussures,
Amour, Amour, douce fleur, au printemps,
Comment allons-nous nous embrasser,
Se jeter dans les bras l’un de l’autre,
Et entrouvrir nos lèvres,
Derrière le voile d’un masque,
Est-ce qu’il est déjà trop tard,
Pour nous aimer, dans la bourrasque,
Où est-il , notre jardin d’Eden,
L’avenir confiné, derrière nos fenêtres,
Dans notre obscurité,
L’espoir est il un “peu-être”,
Mon Dieu , inonde nous de ta lumière,
Pour nous faire croire encore à la vie,
Envoie le rayon du soleil,
Des pluies de roses sur la terre,
Dans un temple reverdi,

Mon Paris,
Porte de Clichy, dans le métro parisien,
Les personnes s’entassent, sans rêves,
Sur la bouche, le masque de demain,
En insigne,
Pouvons-nous encore croire au soleil,
Quand c’est déjà, la mort du cygne.

Jeanine Chatelain, le 28 février 2020.

” Les cygnes chantent avant de mourir “. Samuel Taylor Coleridge

0

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pouvons-nous-encore-jeanine-chatelain/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Jeanine Chatelain *Belle des bois*Marc de Saint Point Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Marc de Saint Point
Membre
Marc de Saint Point

Quand le style côtoie le vol du cygne, en force d’émotions, en vols gracieux et puissants, l’on se dit que ce style ne peut qu’appartenir à Jeanine Chatelain.

Heureux de te retrouver. Amitiés sincères, et pardon pour cette abscence.

0