«

»

Nov 27 2019

Imprimer ce Article

Pour t’oublier il faut que je m’oublie -Brahim Boumedien

Tu m’as souvent reproché

De ne pas te décrire,

Tu m’as parfois demandé 

« Comment me trouves-tu 

Je t’ai toujours répondu 

« La question est idiote

Un Ange peut-il être

Autre chose que beau  »

Tu es tantôt la brune

Tu es tantôt la blonde

Tu es tantôt Ursula

Et tantôt  La Joconde

Ou les deux à la fois

Et c’est bien peu pour toi

Tu es la Reine des brunes

Tu es la Reine des blondes

Tu es à la fois tableau

Tu es aussi poème

Tes cheveux irisés

Ajoutent à ton éclat

Te souvient-il qu’un jour

Je t’ai dit d’oublier

Ce poète si fou

Qui dit n’importe quoi

Ton air était sérieux

Et triste à la fois

Et ta main adorée

Sur la mienne posée

Tes lèvres ont murmuré

« Celui que j’aime m’habite

De l’intérieur il me guide

Et pour l’oublier

Il faut que je m’oublie”…

B.Boumedien le 18 novembre 2011.

 

3+

- Diplômé de l'Ecole Normale Nationale d'El-Harrach
- Formateur (Education Nationale et Formation professionnelle)
- Ancien professeur de Techniques de gestion et de Techniques d'Expression
- Ancien professeur à l'ENNET
- Ancien directeur de collège
- Je m'occupe actuellement de recherche pédagogique (lutte contre l'analphabétisme, en particulier)

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pour-toublier-il-faut-que-je-moublie-brahim-boumedien-2/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Brahim BoumedienSimone Gibert Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Quel lyrisme, Brahim ! Merci pour cette lecture baignée d’amour.