↑ Revenir à Poésie

Imprimer ce Page

Les Nouvelles

Les Nouvelles
Découvrez les nouvelles des auteurs du site littéraire Plume de Poète sur cette page.
N’hésitez pas de commenter les nouvelles, d’échanger et de partager vos impressions.
Si vous souhaitez ajouter vos nouvelles sur cette page, veuillez vous rendre ICI

 

Un crime au poil – Marie Combernoux

UN CRIME « AU POIL » Depuis des années que je vivais avec mon compagnon, je l’ai vu arborer plusieurs sortes de moustaches.  Il y a eu d’abord la petite moustache discrète genre « dandy » , bien entretenue, lavée et parfumée tous les ...
Lire La Suite…

Une collection fondante – Marie Combernoux

UNE COLLECTION FONDANTE Il avait toujours aimé la neige. Tout petit, il s’y roulait dedans comme un chien fou. A présent, il guettait chaque hiver le moindre signe du ciel. Il regardait la météo tous les matins en espérant fébrilement ...
Lire La Suite…

Des lettres au parfum de violette – Marie Combernoux

« à mon grand-père  Gabriel» Des lettres au parfum de violette Nous avons vécu douze ans ensemble, mais il fallait que je te quitte car dans le village où nous vivions, il n’y avait pas de collège , juste la sixième les ...
Lire La Suite…

le Curé de Saint-Julien – Marie Combernoux

Le Curé De Saint-Julien C’était une autre époque, celle où les curés portaient encore la soutane. Je devais avoir 8 ou 9 ans, et j’allais à l’école des « soeurs » où j’apprenais le catéchisme et tous les préceptes de la religion ...
Lire La Suite…

Histoire loufoque de loups-bars – Marie Combernoux

HISTOIRE LOUFOQUE DE LOUPS-BARS   Il était une fois un bar, qui vivait dans les eaux de l’Océan Atlantique, au large de l’Irlande. C’était un grand et beau poisson, très solitaire. Il avait vécu en banc avec d’autres congénères dans sa ...
Lire La Suite…

Le chien de Maria- Pierrette – Marie Combernoux

LE CHIEN DE MARIA-PIERRETTE CAUSSADE - 1963 Cette année-là, l’été est arrivé brutalement après les dernières gelées du Printemps. La chaleur s’est installée très vite dans les villages et les maisons qui ont fini par garder leurs volets mi-clos. Les ...
Lire La Suite…
/ chien, Maria, Nouvelles, Poésie, puits

« Lou Poutet » – Marie Combernoux

LOU « POUTET » (le poutou) 1962- Caussade – Un dimanche de Printemps Ce matin là, il y a dans l’air des senteurs nouvelles, odeur de lilas éclos et du lys dans le jardin, odeur de la terre qui se réchauffe en ...
Lire La Suite…

Le Vampire de Garonne – Marie Combernoux

les berges de Garonne et le Pont des Catalans  Dans la lignée de » Dracula », voici : LE VAMPIRE DE GARONNESous le Pont des Catalans coule Dame Garonne, qui prend naissance au Val d'Aran, chez nos voisins espagnols, non pas le fleuve impétueux ...
Lire La Suite…

Post-scriptum ou le post script d’un homme – Philippe X

    Les vivants et les morts n’ont pas encore pris leurs fonctions. Ne peuvent être appelés à partir que ceux qui ont vécu    Réflexions sur l’après de votre départ..... "Et que deviendront vos écrits, si écrits il y ...
Lire La Suite…

Cyclade celtique – Jean-Marie Audrain

 Certaines rivières portent un nom aux résonances ténébreuses. Celles-ci peuvent devenir témoins, voire actrices, d’intrigues et d’aventures déconcertantes. Vilaine. Elle portait bien son nom cette saleté de rivière qui avait englouti son frère Yohann au dernier automne. Elle aurait accepté mille ...
Lire La Suite…

Un Ultra au foot, c’est quoi ? – Mathieu P

Tout d'abord, je ne suis pas un écrivain, vous le remarquerez, juste un mec de 28 ans, lambda qui suit ces différentes passions comme il peut. C'est ma 1ère publication, j'ai rencontré un membre du site dans un Pub qui ...
Lire La Suite…

Kate attend quelqu’un – Sara Diluna

   Kate avait rendez-vous avec un certain monsieur.    Elle était assise à la terrasse d'un café et terminait sa cigarette lorsque le gentilhomme arriva tout souriant, chapeau melon et bottes de cuir, une canne noire à la main.   ...
Lire La Suite…

Elle… – ChanTal-C

On ne l'attendait pas, on ne la voulait pas, mais elle vint cependant rejoindre un frère... l'enfant chéri, idolâtré...   Cette petite fille ne pleurait pas, se faisait oublier, sentant confusément qu'elle devait se taire.     Elle grandit donc sans bruit, ...
Lire La Suite…

Mon rendez-vous chez Frank … – Sara Diluna

Cette nuit, je n'ai pas beaucoup dormi. Et pour cause, j'allais accoucher d'une prose. Mais cette nuit, je l'ai passée avec lui. J'avais besoin d'une pause. Alors, je l'ai appelé et je lui ai dit : "Victor, il faut que ...
Lire La Suite…

Mon garagiste – Antoine Quesson

Mon GARAGISTE.               J’adore mes amis garagistes, Côme et Pacôme, ils ne se froissent jamais et pourtant, ils bossent. Ils démarrent au quart de tour et sont sur le pont quand le premier appel leur parvient pourtant ils les ...
Lire La Suite…
/ essence, garage, metier, Nouvelles, Poésie

Dessine moi un mouton -PHILIPPE X

J'ai dit à mon petit-fils "dessine-moi un mouton " L'effronté a rétorqué : "dessine le toi-même " J'étais bien en peine d'exécuter le portrait d'un individu correspondant aux canons de la mode actuelle. Un "ovis aries" était-il blanc, noir, grisonnant ...
Lire La Suite…
/ cadet, méchouis, mouton, Nouvelles, Poésie

Franck – Sara Diluna

La façon dont cet homme me regardait me plaisait. « Enfin quelqu’un qui s’intéresse à moi. », pensais-je assise derrière la vitrine. Cet homme semblait attiré par mon paraître et je crus un instant comprendre qu’il voulait davantage en connaître sur moi ...
Lire La Suite…
/ âme, L'amour, larmes, Nouvelles, Poésie, sara diluna

Le cours de danse – Sara Diluna

J’ouvris les yeux et je vis apparaître devant moi un Monsieur.« Tenez Mademoiselle, me dit-il en me tendant une sorte de fruit exotique.« Qu’est-ce ? », lui répondis-je la voix trouble.« C’est une banane. Ici, on en cultive beaucoup. Mangez-la, elle vous donnera des forces. »Je ...
Lire La Suite…
/ cours, Danse, Nouvelle, Nouvelles, Poésie

Page deux cent huit – Sara Diluna

Je tournai mon regard vers le haut et je lis : « La Chambre du dessus ». Tel était le titre de l’ouvrage gentiment rangé dans une sorte d’étagère métallique. Ce livre, à la couverture verdâtre, attira mon attention. On ...
Lire La Suite…

Adieu Sally – Val Reval

- « Vaaaaaaaaaaaalll !! », cria une voix inimitable aux accents rauques et doux entrecoupés d’aigus inattendus, désaccordés ou mourants, comme si elle allait tout-à-coup défaillir à bout de souffle. Personne d’autre au monde ne possédait cette voix. Personne d’autre au monde ne ...
Lire La Suite…
Loading...

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/poesie/les-nouvelles/