«

»

Jan 08 2020

Imprimer ce Article

Plus haut est le vertige……..jeanine Chatelain

(Tableau de Claude Monet 1840)

Plus haut est le vertige.

L’amour est une falaise vertigineuse, qui surplombe,
Éclaboussée par les marées, sous le vent de l’emprise,
D’une passionnelle sensualité érotique, qui nous grise,
Dans les fentes ouvertes, d’un mur de craie qui tombe.

Les jambes sont tremblantes, au bord du précipice ,
Me jetant dans le vide, où tu viens me chercher,
Sur la plage de mon être, où tes yeux sont penchés,
Je m’allonge près de toi, pour l’amour où l’on glisse,

Vertige tu me prends, dans la carapace du rocher,
Quand tu me déshabilles, s’ouvre une porte secrète,
Des fleurs de blanche écume,virevoltent dans mon être,
Et tapissent des failles, sous ma robe blanche ondulée ,

Aime-moi, Aime-moi, loin du monde, près des flots,
Où ruissellent des vagues, sur les pores de ma peau ,
Au va et vient de la marée, frappant le bastingage,
De mon corps mis à nu,où tes bras sont cordages,

Ô, amour, tu élèves des hautes citadelles imprenables,
Des murs suaves hurlant, le bonheur près des cimes,
Quand se fondent les coeurs, dans l’infini de l’ intime,
Dans les donjons extatiques , du bonheur qui enflamme,

L’amour est une falaise vertigineuse, qui surplombe,
Éclaboussée par les marées, sous le vent de l’emprise,
D’une passionnelle sensualité érotique qui nous grise,
Dans les fentes ouvertes, d’un mur de craie qui tombe.

Jeanine Chatelain , le 8 janvier 2020.

” Le Désir doit pouvoir courir en liberté. Seul sous le ciel, se frotter le dos contre les écorces dures, se rouler par terre. De grands espaces, il lui faut. De hautes falaises.”

Fleur de Peau, Anne Calife.

 

 
1+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/plus-haut-est-le-vertige-jeanine-chatelain/

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Jeanine Chatelain *Belle des bois*Christian SatgéBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Un texte superbe, Belle des Bois. Tu te fais rare sur ce site mais chacune de tes apparitions y est un plaisir… Bonne Année. Amicalement.

0
Brahim Boumedien
Membre

Merci, Jeanine, pour ce généreux partage dans lequel l’amour est si bien défini !

0