«

»

Déc 12 2018

Imprimer ce Article

Pluie de roses sur des larmes…- Jeanine Chatelain

Pluie de roses sur des larmes.

 

A toutes ces vies fauchées, sur des esplanades, des marchés de Noël,
Paris, Bruxelles, Nice, Londres, Berlin, Jérusalem, Barcelone , Strasbourg,
Camions béliers de haine, fusillades meurtrières, couteau qui tue l’amour ,

Quand le terrorisme frappe, encore et encore, elle est morte l’hirondelle,

Qui annonçait le printemps et les fleurs dans des jardins d’Eden verdoyants,
Humanité, quand Satan ensanglante des coeurs et lève des murs de haine,
Au nom de qui , de quoi, toujours les mêmes bourreaux, et la mort pour emblème,
De quoi sont fait ces monstres , qui répandent la terreur dans des ruisseaux de sang,

Quand la violence règne sur le monde , par des bourreaux sanguinaires et extrêmes,
Humanité, lève- toi, et va combattre le Mal, sors ton épée, et revête ton armure,
Et bats- toi, bats- toi, bats- toi, pour faire tomber le Diable, dans ses abysses impurs,
L’amour est roi sur cette terre, et le jour beauté dans le Shabbat de la Reine,

J ‘entends des cris, des hurlements, et les pleurs des enfants, la mort sur le pavé,
Etat d’urgence , les drapeaux du bien sont en berne, et la Nation est endeuillée,
Le gouvernement regarde, tranquillement assis devant son impudique festin, 
Et contemple son impuissance, à combattre le mal, en attendant le prochain train,

Ange déchu, Lucifer, tombe ! dans les braises et les flammes puissantes de ton enfer ,
A toutes ces vies fauchées, sur des esplanades, des marchés de Noël, 
Mon âme vous accompagne, mon coeur saigne et élève, un requiem vers le ciel ,
Ô, mon âme, toi , et verse des pluies de roses sur mes larmes amères .

 

” Pour toutes les victimes du terrorisme dans le monde “.
©Jeanine Chatelain, 12 décembre 2018.

“Mon amour, le rosier suit les traces, mon amour
Sur le mur et enlace, mon amour
Leurs noms gravés et chaque été
D’un beau rouge sont les roses”
(Aranjuez)

3+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pluie-de-roses-sur-des-larmes-jeanine-chatelain/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Serge CampagnaMarie CombernouxJeanine Chatelain (Belle des Bois)Christian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Serge Campagna
Membre
Serge Campagna

Je suis saisi par votre texte très réussi sur la forme et nécessaire en ces temps troubles. J’ai tout de même du mal à vous rejoindre sur le fond : je ne pense pas que combattre le mal par le mal soit la solution. J’ai depuis toujours quelques griefs envers le talion ! Ceci n’efface pas cela, votre cri est magistralement bien écrit et la nécessité de la pousser est indéniable. Merci donc.

Marie Combernoux
Membre
Marie Combernoux

Bravo Jeanine pour ce cri de douleur si poignant ! Très bel hommage aux victimes du mal et de l’obscurantisme.

Christian Satgé
Membre

Tout simplement magnifique. Les mots me manquent devant une telle force et une telle simplicité. Tout y est même si malheureusement tout ne sera jamais dit… Bravo et merci, Belle des Bois.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE