«

»

Oct 24 2018

Imprimer ce Article

Plainte – Nordine Chebbi

         

 P L A I N T E

 

De rage et de dépit

L’oiseau ouvre ses ailes et s’enfuit

Sauvant sa peau

Abandonnant son nid

La mort dans l’âme

Le cœur brisé

La main de l’homme est arrivée jusqu’à lui

Et l’a pourchassé sans répit.

 

Il s’élève haut et interroge le ciel

«  Toi ciel, qui vois tout, il lui dit

Où pourrais-je trouver un hameau

Ou rien qu’un petit îlot

Qui soit désert et loin de tout 

Que je puisse faire mon nid

Et prétendre à la vie 

Moi et mes petits ?

 

De peine et de chagrin

Le ciel s’assombrit

Et il répondit :

«  L’homme a tout atteint

De ses pieds, il a tout détruit

De ses mains, il a tout sali

Nul ne peut lui échapper

Rien n’est épargné.

 

De rage et de dépit

L’oiseau disparait à jamais

Et l’on n’entend plus parler de lui

Désertant la terre

Qui n’est plus qu’un champ de guerre

Où nul n’est à l’abri.

.

©Nordine Chebbi – 24/10/2018

 

6+

Auteur et poète Franco-Tunisien, Nordine Chebbi s'est passionné pour la langue de Molière depuis sa prime jeunesse.  Etant élève, il s'initiait déjà à l'écriture de nouvelles et d'essais philosophiques qu'il publiait sur les journaux et les revues littéraires avant de s'adonner à la poésie qu'il trouve le plus beau et le plus expressif de tous les genres littéraires. Il a sorti tout récemment en France un recueil de poésie et s'apprête à achever deux autres livres, un roman et un recueil de nouvelles destinés à la publication.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/plainte-nordine-chebbi/

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiHubert-Tadéo FélizéNordine ChebbiStéphane Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Très beau poème et un cri tacite pour la protection de la nature, elle est violée et usée par l’Homme destructeur.
Et pourtant la nature est source de bonheur et de bien-être de chaque être
merci mon ami Nordine de ce partage au nom de notre planète et de ses enfants muets.
Douce nuit
Mes amitiés
Fattoum.

Hubert-Tadéo Félizé
Membre
Hubert-Tadéo Félizé

Beaucoup de vérités, l’homme, le plus grand destructeur sur cette planète, mais hélas, nous devons faire face à notre propre vilénie, savoir apprécier la nature, essayer de s’améliorer et de devenir peut-être qui sait, un jour, un être meilleur. Amitiés poétiques.

Stéphane
Membre

Un chétif petit oiseau peut dire tant de choses, très émouvant et évocateur.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE