«

»

Oct 11 2017

Imprimer ce Article

Le Pays de ma joie – Adrien Benoir

Le Pays de ma joie

 

De mes jeunes printemps trempés de nostalgie,

Il me vient quelquefois  tel un léger frisson,

Un désir  de revoir  par un tour de magie,

Cette tendre vallée  quand fleurit  le  cresson.

 

Les aurores dorées du Pays de ma joie,

Retiennent de  l’aube qui chante le  réveil,

Les langueurs du rêve sous l’étreinte qui boit,

La grâce  du  matin où charme le soleil.

 

J’aime voir  sur les berges de l’onde  sereine,

Les caresses du vent sur  sa claire surface,

Dont les reflets d’argent renaissent sous les frênes,

Où s’aiguise la soif du voyageur qui passe.

 

Quand le déclin du jour se peint à l’horizon,

Etendu sur l’herbe sous un ciel qui flamboie,

J’ai frémi aux brises de la morne saison.

La nature soufflant ses appels  sous les bois.

 

©2017 A. Benoir

 

4+

J’ai aimé la poésie dès mon jeune âge.
Ayant pris le chemin vers d’autres cieux de la connaissance, sans jamais la quitter, me voila de retour suite à l’appel incessant du chant des mots et des mélodies rimées.
Un retour au bercail dont je découvre les saveurs de jour en jour avec une particulière plénitude.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pays-de-joie-adrien-benoir/

8
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxGeorges Roda-GirKetty PlatonAdrien BenoirJosiane Havez Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Très joli paysage
très bien décrit, envie de s’y poser.
Anne.

Georges Roda-Gir
Membre
Georges Roda-Gir

C’est très poétique !!! Les printemps suivent d’autres printemps et ce sont toujours des printemps.
Belle poésie.

Ketty Platon
Membre
Ketty Platon

j’aime la description de ton pays où le vent caresse ma peau jusqu’à en frissonner de désir d’y aller

Josiane Havez
Membre
Josiane Havez

Bel hommage chaleureux au pays de l’enfance que l’on oublie jamais .
Merci.
Josiane .

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE