«

»

Juin 24 2016

Imprimer ce Article

Pas un nuage – Laurelise Chalzib

Pas un nuage     Laurelise Chalzib 

Des jours que le ciel est bleu

Des jours que mes yeux dessinent

La crête des montagne jusqu’au Mont-chauve.

Le vent est tombé. Pas une feuille ne bouge.

Celles de l’olivier se sont arrêtées de trembler.

Toujours mes yeux qui portent loin à l’horizon

L’horizon sur la mer. L’immense étendue.

      L’eau est lisse. Sombre. Pas un pli.

J’ai fendu l’onde, elle m’à ouvert sa substance.

    Bleu rivage d’azur.

Peu à peu les lumières sont apparues. Ma ville

A la tombée du jour s’est éclairée,

Lampe après lampe. Rue après rue.

La rumeur s’est apaisée.

J’ai saisi un lâcher-prise.

A l’orée de la nuit, la clarté diffuse

Le halo sur les montagnes

J’ai rêvé d’une vision

D’un je ne sais quoi, qui me dépasse….

 

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pas-un-nuage-laurelise-chalzib/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Véronique Monsigny Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Véronique Monsigny
Membre
Véronique Monsigny

Merci Laurelise pour ce très beau poème méditatif… oui l’absence et le vide nous offre l’immensité. Beaucoup aujourd’hui les fuient mais quelle merveille !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE