«

»

Août 25 2019

Imprimer ce Article

Paris s’eveille. – @nne Cailloux

Dans un Paris encore endormi, quelques fantômes hors du temps rodent ;

Ceux de cinq heures du mat.

Paris s’éveillera éternellement à cinq heures du matin.
Les frissons sont toujours là, les éboueurs ont depuis bien longtemps changé d’horaire, le Street art à envahi les murs sous le regard de Rimbaud qui s’éveille de nouveau à la vie.
La nuit masque le reste du monde,

Devant le club des poètes, quelques paroliers refont le monde. Ils ont depuis de nombreuses heures, vidé leurs vers, là où Cocteau et Aragon ont laissés leurs âmes. Lieu mythique où les artistes se retrouvent, dans un blues, qui veut remonter le temps.
Plus loin, deux amoureux se promènent sur les quais, le fleuve se met en seine, brillant de mille feux sous une lune qui joue les divas.

Ville propice à la méditation, aux poètes, le Pont Mirabeau à offert son nom à Guillaume Apollinaire.
Les sentiments se nichent au cœur de cette cité, une promesse sous un réverbère, des talons résonnant sur les pavés, un Pigalle qui ne dort jamais, une tour Eiffel en deuil d’avoir perdu sa Dame, des étudiants prenant le café sur les toits de Paris, l’odeur des premiers croissants qui s’offriront sur une assiette au protocole. De bouche en oreille il se dit qu’il sera le plus vieux café du monde : 1686.
Un djembé termine la nuit sous un air de jazz devant un soleil qui s’éveille.

Il ne reste que Paris, cette ville qui emporte les sentiments de ses enfants sous des tourbillons d’amour. Cela ne s’explique, cela se vit.

Paris s’éveillera toujours à cinq heure du matin.

 

Anne cailloux

3+

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/paris-seveille-nne-cailloux/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE