«

»

Août 24 2019

Imprimer ce Article

Pandora…..- Jeanine Chatelain

John William Waterhouse Pandora, 1896

 

Pandora,

 

Fallait-il que tu ouvres cette jarre qui contient tous les maux,
Toi, la femme d’argile, ,” ornée de tous les dons”, par les Dieux,
Cheveux noirs comme l’ébène, sur le blanc satin de ta peau ,
Pandora, merveilleuse , sous tes habits de mousseline bleue,

Dans une jarre en terre contenant la Connaissance Secrète ,
Tu n’es pas seule responsable du fléau ,de toute l ‘Humanité,
Hermès avait paré ton âme, et Zeus une offrande empoisonnée,
Comme le serpent a tendu à Eve, la pomme de l’édénique verger,

En soulevant le couvercle, tu as libéré tous le Mal d’un empire,
Et les épées aux pointes acérées, sur des coeurs purs sans bouclier,
Tes doigts ont refermé le précieux coffret, sur le seul don qui soit resté,
Espérance, tu as trop tardé , dans un monde où les âmes se déchirent,

Femme, qui porte sur elle le Péché Originel et tout le poids des armures,
Pandora, aux secrets bien gardés, dans un écrin de souvenirs,
Qui est responsable, sinon l’Homme, de ces maux jetés en pâture.
Quand il n’a pas le courage et la bravoure, pour tenter de l’ouvrir,

Jeanine Chatelain, le 24 août 2019.

“Il ne faut jamais dire que l’espoir est mort. Ça ne meurt pas, l’espoir.”
Gabrielle Roy De Gabrielle Roy / La route d’Altamont

 

 

2+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pandora-jeanine-chatelain/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE