«

»

Fév 06 2019

Imprimer ce Article

Oublié de nul part – stefane

Le temps perdu, inutile, ne se rattrape plus,
Les songes au dessus de mon lit ne rient plus,
Et les matins noirs de l’hiver gèlent les rues,
Accoudé au bar, il s’invente une vie de nul part,
Des mers déchaînées, des monts enneigés, des frittes avec des gars,
Un oublié sans mémoire oublie sa vie au bar,
Ses combats ont cassé le fil de son dédale,
Un oublié sans mémoire n’entend plus que dalle.

3+

54 ans, des idées et des images plein la tête que j'aime partager.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/oublie-de-nul-part-stefane/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Bernadette LarozeStéphaneYohan PapoinBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Bernadette Laroze
Membre

Joli, triste et plein de réalité.

Yohan Papoin
Membre
Yohan Papoin

On ressens bien au travers de vos vers la solitude qui inonde celui qui subi le temps sans savoir ce qui lui reste à faire, à vivre. Le poids du temps s’exprime dans le découpage de vos vers vraiment je trouve ça génial

Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour un beau texte sur fond d’une vie que se barre dans un bar
Douce après midi bises

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE