«

»

Avr 20 2019

Imprimer ce Article

On a beau croire…Mais qui peut savoir ? -Ilef Smaoui

J’ai cru que c’est moi qui allais te laisser héritage
Celui de notre amour et de nos beaux partages
Celui de nos ballades rigolades et rires sur plages

Mais le sort a décidé âprement
Qu’il en soit autrement
Et m’a ainsi frappée durement

J’ai cru que t’allais pouvoir me voir le dos courbé
Que tu allais courir me tenir pour ne pas tomber
Que ta présence allait jusqu’à ma fin me flamber

Mais le destin a agi rudement
M’a anéantie complètement 
T’a arrachée à moi rapidement

J’ai cru que c’est toi qui allais pleurer mon décès
Que t’allais sentir l’temps s’figer s’cailler s’glacer 
Quand pour la dernière fois t’allais m’embrasser

Mais le destin a agi inversement
M’a peinée intensément 
Et m’a ainsi abattue atrocement

J’ai cru que c’est moi qui allais rester ton souvenir
Que t’allais lire ma lettre pour toi pour t’soutenir
Pour que ton bonheur puisse toujours s’maintenir

Mais c’est moi qui dois affronter le destin
Qui dois accepter que le destin soit mutin
Qu’il ne connait ni année ni soir ni matin

J’ai cru que c’est toi qui allais retenir tes pleurs
Pour venir déposer sur ma tombe d’belles fleurs
Puis en larmes écrire : J’t’aime reine d’mon cœur

Mais c’est bien moi qui dois courageusement
Survivre avec ce coup qui m’a tuée rageusement
Qui m’a jugulée pourfendue outrageusement

2+

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/on-a-beau-croiremais-qui-peut-savoir-ilrf-smaoui/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE