«

»

Fév 01 2018

Imprimer ce Article

Ode matinale – Aldrick Le Mat

Dès lors que les draps se défont

Un visage frais et naissant,

Se lève la rose douceur

Les yeux enclin d’éclosion.

Au réveil d’une nuit réveuse,

Mes mains peureuses, caressent

Les joues avenantes avec

Minutie, respectueux de tendresse.

La nymphe encor dans les limbes,

Se prolonge la nuit,

Dont les yeux plissés et câlins

Esquissent un bonjour endormi.

 

Muse, réveillez-vous : vos soupirs ;

Des frissons réchauffants.

Rayon de soleil, à la douceur

Dominicale et apaisante.

Bordés par la feuille blanche

Dans le lit qui dérobe nos maux

La tête en italique

Sur l’oreille : des murmures amoureux.

Tout de corolle parfumée

Le matelas suppliant

Nous vêt et nous fleurit

La paresse est sublimée.

Nos pupilles s’entremêlent

Les mœurs restent en suspend.

Un cocon pour deux papillons

Aux cœurs battant d’une même aile.

 

©2018 Aldrick LM. Mat

 

3+

Aldrick, jeune homme de 18 ans. Passionné des Lettres et des poèmes. Parfois je m'ennuis alors j'écris les mots que j'aime.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ode-matinale-aldrick-mat/

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Aldrick MFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Très belle muse matinale à cru, bravo Aldrick, j’ai délecté ma lecture, très belles images et jolies métaphores.
excellente journée.
Très cordiaelment
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE