«

»

Mai 04 2018

Imprimer ce Article

Nouveau printemps – Aldrick Le Mat

Nouveau printemps

L’écho d’un bal sur le mur d’oreilles
Échoue aux tympans d’un son différent,

Parfois caresse, parfois chatouille
La vague étale son déferlement

Ô goutte dans sa chute fretille
Vibre les sens à l’écoute du chant

Aucun doute en la voix qui pétille
L’apaisement est un doux vent des champs

Ô Mélodie et notes scintillent,
Sonates et symphonies tremblent un moment

Ces mots chantés sèchent les papilles
Et nos coeurs arrêtés sont palpitants.

De l’arbre les becs chanteurs, sautillent
La perle alliciante du sifflement

Si touchante au pointu d’une aiguille,
Que ces aigus percent les coeurs béats

Ô la Nature celle qui naquit
En l’écrin discret, parfait cinéma.

Ce bruit au matin est si exquis
Qu’on hésite à retourner dans les draps

Ô Mésange, les yeux s’écarquillent
Sous le libre chant que tu offre là

Ô Mésange siffle comme un messie
Naissent les anges à l’orée de ton bois.

La merveille vernale purifie
Les poumons d’un air éclatant

L’éveil : instant fragile qui lénifie
Les grelots rosés du nouveau printemps.

 

©Aldrick le mat

2+

Aldrick, jeune homme de 18 ans. Passionné des Lettres et des poèmes. Parfois je m'ennuis alors j'écris les mots que j'aime.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nouveau-printemps-aldrick-le-mat/

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Aldrick MLaurence de KoninckChristian SatgéFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Laurence de Koninck
Membre
Laurence de Koninck

Une nature chantante qui parle à mon oreille, merci.

Christian Satgé
Membre

Un bien joli texte pour l’arrivée d’un printemps… capricieux cette année. Donc une ode d’espérance !

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Merci Aldrick beau et doux poème
Amitiés
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE