«

»

Jan 12 2020

Imprimer ce Article

N’oublie jamais – Iris1950

Lorsque mes souvenirs auront disparu à jamais
Et que j’oublierais que l’on s’est aimé,
Seras-tu là à me tenir la main
Quand nous aura séparés le destin.

Combien de jours tiendras-tu
En voyant ce monde inconnu
Qui à jamais s’est immiscé entre nous
M’aimeras-tu toujours comme un fou

J’aimerais tant que tu me dises maintenant
En me regardant droit dans les yeux
Que tu m’aimes mon amoureux
Un seul de tes regards c’est important

Quand dans mes yeux il n’aura que mépris
Je te ferais du mal par moments
Alors sois courageux mais n’oublie jamais
Que moi je t’ai aimé et que toujours je t’aimerais.

IRIS1950

3+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/noublie-jamais-iris1950-2/

11
Poster un Commentaire

avatar
6 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
6 Commentaires des Auteurs
IRIS 1950Fattoum AbidiOberLenonBrahim BoumedienIRIS 1950 Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonjour Iris pour ce magnifique et fort touchant texte j’ai adoré ma lecture
Mes amitiés
Bises
Fattoum.

OberLenon
Membre
OberLenon

Un texte qui évoque la détresse de tous ceux qui souffrent de déficience au niveau de la mémoire ou de maladies neurodégénératives. Quel cri d’amour…déchirant pour l’entourage de se voir effacer des yeux de ceux qui nous ont aimé…Votre texte est magnifique Iris

Brahim Boumedien
Membre

merci, Iris, pour ce partage auquel on ne peut rester insensible !

Anne Marie
Membre
Anne Marie

Très beau texte et …terrible…On ne sait pas ce qui nous attends mais perdre la tête doit faire partie des choses les plus terribles. Que l’Amour soit fort ! Et l’entourage aussi…

Christian Satgé
Membre

Un très beau texte. Piugnant. Bravo Iris pour cette réussite et merci pour le partage.

Christian Satgé
Membre

Euh, je voulais écrire “Poignant” et non “Piugnant”. Désolé, Iris.