«

»

Avr 16 2019

Imprimer ce Article

Notre Dame de Paris – Petite Plume

 

Aujourd’hui Notre dame de Paris affiche un bien triste visage
Une flèche touchée en plein cœur se transformant en un épais nuage
Des brûlures aux multiples degrés qui laisseront des plaies et des cicatrices
Des centaines de passants spectateurs de cet étrange feu d’artifice
Pauvre Quasimodo notre bossu qui se retrouve soudainement sans domicile
Il ne pourra pas sonner les cloches à Pâques, la semaine sainte sera difficile
Victor Hugo grâce à son œuvre à transformé cet édifice en grande Dame de la Nation
Dans l’un de ses passages il évoquait la flamme ravageuse, était ce synonyme de prémonition ?
Lucifer n’aura pas raison d’une doyenne de plus 850 ans, les grandes dames ne meurent jamais
Avec du temps les blessures seront pansées cautérisées et soignées
La Mémoire de Paris est restée intacte, elle qui a traversé l’Histoire
Survécue aux révolutions et aux guerres par beau temps, pluie où brouillard
Quelques années de convalescence seront nécessaires pour une belle renaissance
Et ainsi célèbrer à nouveau des baptêmes, des mariages ou des naissances

.

© Petite Plume – 16/04/2019

 

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/notre-dame-de-paris-petite-plume/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE