«

»

Jan 08 2017

Malik Douadibo

Imprimer ce Article

Nedjma ( reconstitution d’une histoire réelle)

Humble poète tenu par ses paroles d’honneur
Lui qui semait la joie, n’a jamais fait de mal
Il sillonnait les deux villes comme voyageur
Mendiant, qui voulait l’aumône de la main cordiale.

Comme Il est coutumes pour les nobles bienfaiteurs
Les femmes de notables faisaient le carnaval
A l’aumône de fin d’année c’est un fait majeur
Le poète fasciné par Nedjma la féale.

Humble poète tenu par ses paroles d’honneur
Troubadour, qui chantait l’amour comme la cigale
Un amour aveugle, un amour du charmeur
Amour que la dame ne cacha à son rival

De Constantine à Annaba sa ville natale
Il s’est pris à elle comme, un épervier chasseur
L’amant ivre vantait, le secret, le scandale
Exhibant une mèche de cheveux d’ange aux buveurs.

Une vérité convaincante, presque immémoriale 
Beau frère réclamait la mort au conspirateur
Traqué par la mort, il fuit la ville ancestrale
Cirta raconte ses aventures originales.

Humble poète tenu par ses paroles d’honneur
Étrange invitation! À la fête triomphale
Ne pouvant t’oublier, toi lumière de mes jours
Prit Luth à la main et la mèche phénoménale

La circoncision battait sa pleine familiale 
Le poète connaît déjà son sort , son ampleur
Ô. Nedjma tu ne peux m’en vouloir c’est fatal
Voilà mon adieu pour toi, mes paroles d’honneur


__www_download_gg__Hadj_mohamed_tahar_fergani_-El_boughi.mp3 (file://PC-PC/Users/pc/Desktop/__www_download_gg__Hadj_mohamed_tahar_fergani-_El_boughi.mp3)

Le score Global :
Votez pour cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Au sujet de l'auteur

Malik Douadibo

Malik

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nedjma-reconstitution-dune-histoire-reelle-malik/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Malik Douadibo
    Malik

    Merci poétesse Fouzia vos coms vont droit au cœur , la poésie sème la noblesse dans nos cœurs merci encore

  2. Fouzia El Mellah
    Fouzia El Mellah

    Superbement poétique…et illuminé!….j’adore…merci poète pour le partage

  3. Magistrale, Une triste histoire d’amour contée merveilleusement bien en vers
    Merci pour cet agréable partage.
    Amicalement
    Meryem.

    1. Malik Douadibo
      Malik

      merci chère poétesse très ravi et enchanté par votre appréciation , c’est une histoire du 19eme siècle le poète s’appelait Bendjabellah
      la dame était Nedjma (la star) une histoire dramatique par sa fin elle est chanté par le maestro du malouf M -T- Fergani sous titré
      el Boughi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.