«

»

Nov 09 2016

Imprimer ce Article

Ne me quitte pas – Gyslaine LE GAL

Ne me quitte pas

Je ne peux oublier

Tous ces moments passés

A me demander pourquoi

Je ne pouvais être près de toi

Sentir tes peines, ta joie

Soulager tes douleurs,

Essuyer tes pleurs

Ne me quitte pas

J’ai encore besoin de toi

Même si bien des fois

Entre nous rien ne va

Ne me quitte pas

Malgré les malentendus

Toutes ces années perdues

A désespérer parfois

Ne me quitte pas

Tu es mon amour, ma joie

Et combien de fois

Je te sens près de moi

Ne me quitte pas

Je ne veux plus pleurer

Je veux encore t’aimer

Ne me quitte pas

Ne me quitte pas

Ne me quitte pas

0

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain, Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion.
Mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur ma chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL
Mon premier livre de poésies "Dans les tourmentes de l'amour" a vu le jour en juin 2016.
Mon second recueil Voile d’ambre a vu le jour en août 2016
Un roman "Improbable avenir" en attente d'éditeur

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ne-me-quitte-pas-gyslaine-le-gal/

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Lucien ScheerGyslaine LE GALFattoum AbidiIlef SmaouiBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Lucien Scheer
Membre
Lucien Scheer

Ne me quitte pas Il faut oublier Tout peut s’oublier Qui s’enfuit déjà Oublier le temps Des malentendus et le temps perdu À savoir comment Oublier ces heures Qui tuaient parfois à coups de pourquoi Le cœur du bonheur Ne me quitte pas Ne me quitte pas Ne me quitte pas Ne me quitte pas Moi je t’offrirai Des perles de pluie Venues de pays où il ne pleut pas Je creuserai la terre jusqu’après ma mort Pour couvrir ton corps d’or et de lumière Je ferai un domaine Où l’amour sera roi, où l’amour sera loi Où tu seras… Lire la suite »

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonjour ma Gyslaine, très beau et touchant poème, il est vrai lorsqu’on s’habitue à une personne, à un animal ou à une plante on ne peut les quitter facilement. Et surtout lorsque une grande partie de notre vie est consommée avec ces choses intimes. j’ai l’impression que l’esprit secrète une substance d’attachement. Et il ne lâche pas facilement. Excellente journée gros bisous
Mes amitiés
Fattoum.

Ilef Smaoui
Membre
Ilef Smaoui

Très beau poème la poétesse décrit combien elle l’aime …

Brahim Boumedien
Membre

On ne peut s’empêcher de penser à la belle chanson du grand Jacques ! Je suis tenté de te dire : Non, je ne te quitte pas : je serai l’ombre de ton chien ou de ton chat, si tu en as un ! Merci, chère amie pour le partage de cette belle page qui m’amène sur ton sillage !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE