«

»

Nov 11 2016

Imprimer ce Article

Né d’un soupir – Gyslaine LE GAL

 

Il est né d’un soupir

D’un cœur qui doucement chavire

D’une main douce qui effleure

D’un sourire aguicheur

 

Dans tes yeux,  océan de larmes

Sous tes paupières,  sous tes mains

S’est ouvert  la voie de ces matins

Où la nuit a connu bien des charmes

 

Tes yeux avaient l’étincelle de l’amour

Avec le reflet de tes envies

Tes lèvres humides de baisers, assouvies

Se devinaient dans le contre-jour

 

Le bonheur a emprisonné ma chair

Dans cette soudaine onde de plaisir

M’a retenue prisonnière

Haletante, frémissante de désir

 

Il m’emprisonne dans sa forge

Me met tous les sens à l’envers

Et parfois à bout de nerfs

Etranglent les sons de ma gorge

Né d'un soupir

0

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain, Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion.
Mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur ma chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL
Mon premier livre de poésies "Dans les tourmentes de l'amour" a vu le jour en juin 2016.
Mon second recueil Voile d’ambre a vu le jour en août 2016
Un roman "Improbable avenir" en attente d'éditeur

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ne-dun-soupir-gyslaine-le-gal/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Ilef SmaouiBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Ilef Smaoui
Membre
Ilef Smaoui

Sublime !!

Brahim Boumedien
Membre

Lorsque “le bonheur emprisonne la chair”, belle amie, tout devient clair : il est normal que tu deviennes prisonnière, que tu te confondes en prières, pour qu’il daigne te satisfaire ! Merci, Gys, pour ce partage salutaire, concocté à ta manière !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE