«

»

Oct 21 2019

Imprimer ce Article

Mortelles vendanges – Philippe X

.

« Je suis issu de gens Qui étaient pas du genre sobre
On conte que j’eus La tétée au jus D’octobre…

Mes parents ont dû M’trouver au pied d’une souche

Et non dans un chou Comme “ces gens plus ou Moins louches”

.

    La musique et son tempo a remplacé les maux de ma vie, prenant un air guilleret, mes ennuis, mes emmerdes sont devenus mes amis.

    Autant que ma mémoire le permet, j’ai, depuis ma venue sur cette terre, un attachement particulier pour les vignes du Seigneur.

    Je me défends bien d’être un pochetron et de présenter des signes extérieurs d’abus de vin, me souvenant des dégâts que l’alcool provoque, et des dérives malheureuses que cela entraîne.

    Elle est là devant moi, flétrie comme un grain de raisin qui serait resté trop longtemps au soleil, rescapée d’une vendange tardive, elle tient ses promesses, elle sera durant cet entretien, pétillante comme un vin nouveau.

    Le corps usé par une vie trop bien remplie, les épaules cassées d’avoir trop porté le malheur des autres, son visage plein de malice traduit le plaisir et la joie d’étaler les souvenirs de sa vie… où je vous parle d’une temps que les « paysans » ne peuvent pas connaître…. sa vie en ce temps là…..

    La «Tia MIMI » nous présente fièrement ses 87 d’années de vigueur, elle est la mémoire vivante de la saga familiale, dont CATINOU, sa nièce, est la généalogiste de la famille.

    Je les regarde toutes les deux, la tante et la nièce, il y a de la complicité entre elles, et je les trouve belles, je sais qu’elle se comprennent … je vous parle d’un temps … quand nous nous sommes épousés… j’avais promis de ne pas te quitter… moi le gadjo que l’on ignorait du bout des lèvres… et toi la belle Gitane qui m’aura tout offert.

    J’ai infiniment de respect pour cette « ancêtre », depuis qu’un jour de marché où je déballais mon stand, elle m’avait présenté à la Communauté en disant : « c’est mon neveu, il est de la famille »  coupant court à toute discussion.

    Vous ne pouvez pas vous imaginer le travail de Romain que représente la création d’une généalogie sérieusement contrôlée par des actes officiels, chez le nomade de naissance.

    Cet exploit permet, à l’heure actuelle, d’établir la présence des membres de la famille aux années 1769.

    Vous pourriez croire qu’ils ont surfé sur la crête de vagues « from Spanish Spots » mais pas que…. les Pyrénées une fois franchies, la déferlante en FRANCE a eu lieu à la rapidité de gens qui circulaient en roulotte tirés par des chevaux.

    “En Afrique, chaque vieillard qui meurt est une bibliothèque  qui brûle.”

    Dans notre famille, pendant longtemps, (et encore aujourd’hui), la littérature a été orale, que ce soit pour les généalogies, les chroniques et faits divers.

    Je compare la famille à une grappe de raisins, chaque grain représentant un membre de la famille et à chaque fois que la vie nous enlève un ancien, c’est un grain de raisin qui est croqué .

    Demain nous accompagnerons un des anciens, un des piliers de cette fameuse famille.

    Cette année passée, les vendanges ont été cruelles , il ne reste plus que deux anciens la « tia MIMI » et mon Beau-père.

.

©Philippe X – 21/10/2019

.

 

 

 

4+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mortelles-vendanges-philippe-x/

10
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
PHILIPPE XChristian SatgéPhilippe XOberLenonDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
trackback

[…] 2019) à laquelle nous n’avons pu répondre suite à un décès (voir sur ce site :  Mortelles vendanges – Philippe X) concernait un “Homme de 15 ans “ épousant une “Femme de 14 ans […]

Christian Satgé
Membre

Un texte tendre et fort qui nous entrouvre les portes d’un monde à travers une photographie, un instantané, tout en simplicité où on perçoit tout ton amour et ton respect pour lui… et qui te le rend bien. Continues à nous mener sur ces routes-là. Amicalement…

OberLenon
Membre
OberLenon

C’est toujours un plaisir de vous écouter raconter la communauté des gens du voyage. Merci à vous

Delloly
Modérateur

Philippe, je suis tout ému de ce phrasé contant une des raisons de ta vie
c’est merveilleux, c’est émouvant comme une chronique se le doit
merci à toi Loup
Oliver

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Très belle chronique, entre humour et tendresse… sur l’importance de la famille et le respect dû aux “anciens”,
Merci Philippe pour ce joli et touchant exposé.
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE