«

»

Août 11 2019

Imprimer ce Article

Mon Légionnaire – Lucie Guittard

Soldat ;
Je ne sais pas où tu es au moment précis où je t’écris cette poésie, ni même d’ailleurs si tu es toujours en vie, si tu as mal ou au contraire si tu survis.
 
 
Sergent ;
Dans mes rêveries je t’aperçois à l’avant post, manigançant toutes sortes de ripostes face à l’ennemi planqué et armé dans ses grottes bientôt mortes.
 
 
Soldat ;
Mon esprit compose, décompose, recompose des théories sur tes conditions de vie, néanmoins à chaque fin de l’histoire tu reviens et tu me souris.
 
 
Soldat ;
N’aies crainte de me voir un jour affaiblit par ton absence je suis forte, tout ce qui m’importe c’est de toujours te voir repasser le seuil de ma porte.
 
 
 
“Oh toi mon inconnu qui finalement ne l’est plus, je voulais simplement te dire merci de te mettre à nu pour sauver toute la planète de tous ces malotrus.
Je ne baisse pas les bras, tous les jours depuis ton départ je croise les doigts à l’idée de très vite te revoir, je sais que tu vas venir me voir alors je garde espoir.
Que ta vertu continue pour vaincre ces vendus et que ton esprit tordu reste invaincu face à l’inattendu, mon respect profond et complet te doit mon salut.
Je me fais noble sortant mes plus belles robes mes plus beaux accessoires postée face à mon miroir je me connecte à ton âme warrior pour lui donner une échappatoire.”
 
 
 
Mon Soldat ;
Sache à quel point je te trouve adroit, courageux de donner de ta personne pour livrer combat, n’oublie pas que mon aura tout près de toi restera.
 
 
Mon Sergent ;
Je t’imagine fier, tel un gladiateur avec son glaive prêt à combattre tes adversaires ne leur laissant aucun répit ni même ne serait-ce qu’une trêve.
 
 
Mon Sergent ;
L’envie ce soir de te prendre dans mes bras est aussi forte que ma peur de ne peut-être plus jamais avoir l’occasion d’entendre ta voix une dernière fois.
 
 
Mon Sergent ;
Je sais bien que même pris au piège tu combattras jusqu’à te faire sortir par tes frères d’armes tenant dans leurs mains ton corps qui se désagrège.
.
©Lucie Guittard – 10/08/2019
                                                                             Ta tendre admiratrice dévouée
 
 
 
 
 
 
 
 
1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-legionnaire-lucie-guittard/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
DellolyChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Delloly
Modérateur

Wow, à lire et relire, de sa force vous déroutant, vous attirant…
Ol

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Bonjour Lucie,
Quel plaisir de vous lire…
Merci pour ce très beau poème !
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE