«

»

Fév 21 2020

Imprimer ce Article

Mon combat de trop – Dorian Bilquart

Je me demande parfois quelle est son nom.
Le nom de cette fille, que je croise tous les matins,
Dans l’odeur des matinées de janvier.
Je poursuis la folie de son ombre,
Pour pouvoir poser ma tête au creux de ses mains.
Mais je me résous à supporter ma douleur, dans la pénombre…

Je veille sur mes insomnies,
En me perdant dans mes nuits.
Et je me lamente sur mon malheur,
En admirant la beauté de l’ennuie.
Mais, ma cigarette tombe sur mon cœur.
Et je meurs avant mon heure…

Bercé par les lueurs des étoiles,
Je m’endors sur mes souvenirs,
Et je n’ai plus peur de mourir.
Car je danse avec son amour fatal ;
Qui recouds mes déchirures,
Puis qui redessine le chemin de ma vie.

J’ai beau danser, mais ce n’est plus pareil quand le soleil se lève…
J’ai le regard triste et l’horizon sanglot.
Le ciel s’éclaircit et j’étudie mon rêve.
Je dois mettre de l’ordre dans le chaos,
Car l’amour s’est enfui dans l’alchimie des heures.
Serait-elle mon combat de trop ?

©Dorian Bilquart

4+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-combat-de-trop-dorian-bilquart/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :