«

»

Mai 06 2018

Imprimer ce Article

Moiku – Lazhar Djaballah

 
Moiku.
 
Mon amour est profond
Je l’aime jusqu’au fond
Mon cœur fragile fond
Si se défait le cordon
Reliant mère et fiston
 
©Lazhar ben Lamine Djaballah.
TouggourtAlgérie. 06. 05.2018.
Poète des Oasis..
 
Le Moïku se compose de quatre vers de six pieds chacun et dont les rimes sont identiques.
2+

Je suis poète amateur. Amoureux des vers. Les miens sont un peu sous la hauteur. Je lis les romans et les œuvres littéraires J'aime beaucoup les fleurs, Les jolies filles aux beaux yeux verts, Les brunettes charment mon cœur. J'aime les voyages et l'amitié sincère. J'habite au milieu des grands déserts. Dans les oasis au climat sec et chaleur. El-Oued et Touggourt, mes villes chères. J'étais élève et maintenant professeur. Quand j'était enfant,j'avais tant souffert, Des séquelles d'une médicale erreur. Je claudique par un steppage sévère. Une paralysie des membres inférieurs. Ma chère mère existe après cher père. Mes quatre beau-gosses sont rêveurs. Moi et mon épouse,nous sommes fiers. Je suis citoyen respectant les valeurs. Ni riche ,ni pauvre,mais j'en suis fier. Musulman,croyant,n'ayant pas peur. De ceux sous-estimant mes caractères. Lazhar ben Lamine Djaballah. Touggourt.Algérie. Poète des Oasis.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/moiku-lazhar-djaballah/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE