«

»

Mai 18 2016

Imprimer ce Article

MODULATIONS SORTIES DE LA PIERRE ! – Alain Minod

MODULATIONS SORTIES DE LA PIERRE !

Murs pris dressés entre lèvres – contre gris ciel

Grisez nos amours ! Délivrez-les des prisons !

Ville ! A leurs remous : Tu embrasses nos chansons

Ravies à tant de viles – obscures raisons !

Qu’à Dieu ne plaise ! Beaux airs : soyez éternels !

Si d’airain apparent en remparts jusqu’au ciel

L’emprise de lumière s’affiche en leurs peaux

Notre déprise des fers la prend en dépôt

Pour danses-derviches n’animant les drapeaux

Dans nos mots qu’avec elle : beauté si plurielle !

Des rameaux tisés du cristal vert clair de veille

Nous tissons tant d’émaux de notre liberté

Que l’égal non-lissé par cette humble beauté

Traverse – opaline – nos nuits non-rapportées

Par les si pesants bruits des puissances de fiel…

Déliant les nœuds du savoir pris aux ficelles

Qui l’entremêlent à tous les teigneux Pouvoirs

Nous les voyons se desserrer en preux vouloir…

Là où nous ne vaticinons plus en Avoir

L’être de Paris va brillant sans plus recel !

Le sourire levé en un pari décèle

En la pierre un si long désir qui – là – nous vient

En grand air lavé de ces poussières où tient

Un vacarme enclavé – serré sans notre Bien

Que modulent en chœur brave des âmes belles

murs de ville et leur lumière plurielle

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/modulations-sorties-de-la-pierre-alain-minod/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE