«

»

Avr 30 2019

Imprimer ce Article

Modes d’emploi de l’Amour – Philippe X

 

                                                    

    Voilà bien un sujet épineux qui, si je n’avais pas pris garde, deviendrait graveleux au sens figuré des maux qu’il engendre.

    Vous veillerez à ce que de chastes et effarouchées oreilles n’entendent pas ce que j’écris.

    Le plaisir à tous prix, mais à tout prendre, je le préférerais gratuit, non pas par radinerie mais à cause de la duplicité que fait naître la comparaison entre la Femme et l’objet.

    N’étant pas un poète patenté mais un témoin de ce qui se trame dans un monde moderne, je me sens libre comme la chambre à air sortie de son contexte de prisonnière d’un pneu.

    C’est donc gonflé à bloc que je vais rouler dans la direction opposée du « politiquement correct » en mettant les points sur les -I- et les poings sur les hanches.

    Il est un point sur lequel, nous les mâles, nous ne savons pas porter toute notre attention, c’est le point -G-.

    L’horripilante Isabelle Adjani citait en 2017 : «En France, il y a les trois G:

    – galanterie,

    – grivoiserie,

    – goujaterie.

    Glisser de l’une à l’autre jusqu’à la violence, en prétextant le jeu de la séduction, est une des armes de l’arsenal de défense des prédateurs et des harceleurs.» .

    L’évanescente artiste à la fugace notoriété n’avait pas tort.

    J’ai profité de la parution d’un poème sur ce site que je comparais à un mode d’emploi de L’amour. (son Auteur pour qui j’ai une haute opinion aussi profonde que le respect que je lui porte, ne me fustigera pas pour cette introspection dans ce sujet brûlant ou refroidi, c’est selon…).

Maisons du Monde : Importation non contrôlée :

    Les maisons closes ont fermé leurs portes, mais c’est opération « portes ouvertes »   en pleine nature.

    Fraîchement débarquées de leur Ukraine natale, ces « marchandises » sont à consommer sur place.

    Leurs emballages sont sommaires, et laissent ainsi tout le loisir au client de visualiser les différents attraits savamment dissimulés pour stimuler l’imagination.

    Ces produits ainsi destinés à la clientèle masculine, sont parfois, illégalement, mis à la disposition directe en circuit court, certes « belles à voir » mais pas « bio à consommer ». Le mode d’emploi doit être traduit, quoique l’utilisation et la manipulation soient faciles à comprendre.

Speed-dating : ou vite fait, bien fait (en Français dans le texte)

    A l’ère de la communication, plus nous avons de possibilités d’ échanger, et plus les hommes et les femmes se retrouvent seuls. Le manque de temps fait de l’ obsolescence programmée, le fléau des temps modernes. Conscients de cet état de faits, des entreprises ont fait en sorte que le temps passé à se trouver ne soit plus un frein à consommer.

    Le speed-dating et les clubs de rencontres furent crées dans ce but. « Ne chercher plus on trouve pour vous ». Déjà en un temps reculé, le poète chantait :“Je te plais, tu me plais… Viens donc, beau militaire…”
Dans un train de banlieue on partait pour Cythère,  “On n’était pas tenu même d’apporter son cœur.”…..cruelle erreur ! Aussitôt dit….aussitôt dans le déni.

Q.C.M: le Q… C’est Mieux… à plusieurs.

    Les tests comparatifs sont de plus en plus à la mode. L’ amour rend aveugle, « quand on regarde son conjoint avec les yeux de l’Amour ». Comment savoir si j’ai fait le bon choix ?…

    Je vais le demander à mes voisins qui offrent façon Karaoké les moments d’intimité partagés sur les réseaux d’Inter pas très Net.

   « je te tiens, tu me tiens, voici ma Minette », il faut partager, changeons les « resto. du cœur » en « resto. hauts le cœur » en voyant ma compagne se faire manger comme un petit beurre. Ainsi sont nés l’échangisme et le voyeurisme et le priapisme pour les lapins crétins.

Chantal Goya, l’éternelle ado boutonneuse en est témoin « ce matin un chasseur a vu un lapin..qui tirait un coup….de fusil au lit».

Merci Jackie et Michel : « chic… ce soir on passe à la télé »

Émission télé-réalité où les émissions de 2 « gars » polluent plus que le Carbone.

    Courant année 1975, Giscard face à son d’Estaing s’invitait dans les chaumières, histoires de vider une choppe de bière, chez un couple d’éboueurs. Classe, col roulé et piano du pauvre à l’épaule, il assurait, le crâne en pain de sucre luisant sous le feu des projecteurs. Les temps ont bien changé.

    Les poubelles sont toujours là… dans la tête des gens qui ont besoin de voyeurs pour devenir les rois des cons, à la place d’un président. A la recherche de sensations perdues, pas de foire du Trône mais des amateurs de montagnes Russes….des hauts qui sont dévoilés pour exciter le Bas.

    Le mari voit crier sa femme de surprise sur prises de vue et découvre que son UT est RUSSE.

    Le crane ne luit plus, les cornes ornent les murs de leur maison. Il est trop tard pour envisager de supprimer l’enregistrement c’est pas l’envie qui manque…. plus le désir s’accroît quand l’effet se recule.

    « Si toi aussi tu veux passer à la  télé,  envoie ta  femme,  ta voisine,  au 3615 :  viens  te  faire  démonter – »…. les pièces démontées, tu les récupéreras chez son avocat, au moment du divorce.

    Comme mon esprit ne se situe pas où généralement se trouve l’esprit du Mâle, bien en vue derrière, les plis de sa braguette, j’arrêterai la liste exhaustive des traductions des modes d’emploi pour trouver l’Amour.

    Chacune a son chacun ,et même en cas de mélange des genres, l’important est de trouver, non plus un technicien mais « un applicateur en Thérapies du Bonheur » disponible 24/24 heures, pas technocrate, manuel ..bien sûr. ( la boite à outils bien fournie )...se déplaçant à domicile, et ingénieux en cas de panne de Libido, sachant maîtriser le langage des signes, un rien jaloux, pour que vous puissiez tester ses capacités à vous récupérer…. enfin le conjoint parfait n’existant ( peut-être) pas, je vous conseillerai la méthode dite PANTASHOP… « s’il n’existait pas il faudrait l’inventer »…et Dieu créa le Chat et plus tard la femme.

.

©Philippe X – 30/04/2019

2+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/modes-demploi-de-lamour-philippe-x/

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
PHILIPPE XChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Reste la rame car l’Amour est pagaie quand il s’agit d’un long fleuve (pas tranquille du tout) russe. Naviguer à vue entre deux rives – mais pas à contre courant – et se laisser parfois dériver pour éviter le naufrage c’est pas mal non plus. Mais est-on prêt à accepter à ainsi faire le fil de l’eau et du temps en se souvenant que le pessimisme est d’humeur et l’optimisme de volonté ou qu’après le pluie le beau temps ?

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE