«

»

Sep 17 2018

Imprimer ce Article

…Mirage, mirage – Delloly

 

1-Mirage, mirage
avez abandonné ce souvenir
au soir où désirais revenir
goûter ce voyage
sans me prévenir de la bruine
sans m’aider à sortir de brume
loin du sommeil et de ses rêves
surfant de légendes et sèves

Mirage, mirage
rendez-moi le déshabillé
de ce souvenir éveillé
goûtant ce voyage
soir d’un crépuscule rose
caressant douce pause
de la divine aux yeux bleus
au bord du lac moiré de Cieux

Mirage, mirage
je Vous ai abandonné le passé
de ses franges et du lassé
miroitant un voyage
dès le matin de l’automne
ventant le jour monotone
là où tout s’en va de sa chair
où tout s’oublie d’un vent clair

Mirage, mirage
pourquoi me suivez-vous
au matin de vos formes floues
désœuvrant ce voyage
entrepris durant la nuit
au silence où s’oublie le bruit
déjà son souvenir s’estompe
même de l’aide de doigts sur tempe

©Oliver Delabre–

5-Mirage, mirage
que désirez-vous de moi
loin de vos yeux et de l’émoi
en déshabillant ce voyage
même au soir de son contenu
avez oublié notre convenu
de laisser limbes s’épanouir
au gré du vent de mon désir

Mirage, mirage
évidemment j’ai besoin de Vous
d’un parfois de ces moments fous
ré-imaginant un voyage
aux heures me plaisant de vivre
des sentiments autrement du survivre
sans raison juste d’un comme il me plait
au-delà des saisons et du parfait

Mirage, mirage
avez abandonné ce souvenir
au soir sans un prévenir
décourageant ce voyage
pourtant je caressais la Vie
de tous ses mots et de l’envie
sans un seul prétexte d’existence
simplement du cœur et de vivance

Mirage, mirage
sachez que je Vous admire
même loin de Vous et d’une spire
repensant à ce voyage
simplement humain j’aime décider
ce moment diaphane à rêver
cet instant savoureux de ma quête
comme avec qui je souhaite

Au large de ces vents un calme
se rose de la vie auprès d’Elle
matins et soirs  d’une ribambelle
de personnages rythmant Vie d’une Dame
aimant au crépuscule rose
se reposer m’observer de l’ose
de ses yeux bleus  de ce voyage
….mirage, mirage….

 

 ©…Mirage, mirage…
© (P)-15/09/18 à Muse S * Mus170

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mirage-mirage-delloly/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
DellolyAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Merveilleux mirage que les vôtres
envies de les voir prendre vies..
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE