«

»

Août 23 2019

Imprimer ce Article

Métamorphoses – Contu Aurel

nous nous vivons  nos existences banales dans les boîtes d’allumettes

dans ces abominables blocs communistes

(artefacts hérités de père en fils)

et  devenons lentement-lentement des gens-mollusques

vivant en nos propres coquilles-kafka

dans une solitude douloureuse

comme ça Gregor Samsa

gravitant  entre un cerveau malade

et un coeur dévasté par les peurs

dans un monde de son Kafka

dans lequel vous pouvez vous réveiller le matin dans une blatte de cuisine

éberlué

marchant sur le fémur d’une dame de moeurs légères

qui habite rez-de-chaussée

elle-même, aussi, une femme-scarabée

qui promène tous les matins ensemble avec un chien-loup

et un lapin

(parfois l’absurde est plus terrible que la réalité!)

le corps de la dame avec un boa en fourrure

accroché au mur

c’est le seul souvenir à propos du passé

à partir du temps dans lequel nous étions encore quelque personnes

en quelque misérable boîtes d’allumettes…

 

⊙Contu Aurel

1+

Je suis un écrivain et poète, je vis en Roumanie, la ville de Piatra Neamt, écrire sur divers sites littéraires roumains et anglais, j'ai publié deux volumes de poésie, j'ai plusieurs volumes de prose et de poésie, qui j'espère publier bientôt et j'aime la vie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/metamorphoses-contu-aurel/

6
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Contu AurelDellolyAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Delloly
Modérateur

métamorphose est déconcertant, comme cet écrit qui chavire l’esprit
merci

Anne Cailloux
Membre

Très beaux texte d’un autre monde qui pourtant et pas loin du notre, d’un genre pas commun
Sans vous manquer de respect, restez barré, ça vous va à la perfection et cela me va bien, j’aime
encore
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE