«

»

Oct 02 2019

Imprimer ce Article

Mes sœurs, mes fées – Drifa Rahmoune

Vous êtes pour moi celles-ci 

Celles des nôtres qui les avez ravit

Et les autres, pourquoi sont-ils partis

Apparemment pour construire leur petit nid

Vous les fées de cette maison 

Les perles de votre prison 

Vous n’étiez pas dans l’´abandon 

Mais plutôt dans le pardon 

Vous supportez même nos enfants

Qui sont les vôtres également 

Lorsque nous démissionnons 

Vous prenez la relève 

Quand nous les délaissons 

Ils deviennent vos élèves 

Si Maman vous tourmente

Jamais vous ne serez transparentes

Si papa vous réclame 

Vois lui donneriez votre âme 

Comment vous remercier?

Vous œuvrez déjà tellement fort

Un milliard de merci ne suffirait pas à tous vos efforts 

Vous êtes mes sœurs 

Faites chaud au cœur 

Vous m’epargnez

Me rassurez 

Vous avez mis votre vie entre parenthèse 

Pour que la famille soit à l’aise

Que Dieu vous donne votre récompense 

De moi, vous avez plus qu’une reconnaissance 

Je vous aime à en pleurer

Je vous aime vous mes fées 

Et si je vois papa qui sourit 

Vous enfants du Paradis 

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mes-soeurs-mes-fees-drifa-rahmoune/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE