«

»

Fév 20 2019

Imprimer ce Article

Marie-Madeleine… – Jeanine Chatelain

” Marie-Madeleine dans la grotte ” d’Hugues Merle, peintre.

Marie-Madeleine.

Marie-Madeleine, toi qui savais tout de l’amour,
Il n’y a pas de péché, pour aimer sans détours,
Et peut-être as-tu marché avec lui sur les eaux,
Son ombre à tes côtés, t’attendait au tombeau,

Ta peau blanche de porcelaine, ta chevelure d’or,
Tombant sur tes épaules une parure sur ton corps,
Libre et troublante , divine pécheresse tentatrice,
Au bord du lac de Tibériade, Magdala, séductrice,

Tu as suivi ton Maître, jusqu’au pied de sa croix, 
Amour profond partagé, au simple son d’une voix,
Il t’a guérie de tous tes maux, miséricorde divine,
Toi, une si belle rose, dans sa couronne, les épines,

Ô Marie- Madeleine, mais qui a osé jeté la pierre,
La plus ” glorieuse des amantes “, aussi particulière,
Amour réel et profond, des retrouvailles éternelles,
D’une résurrection, “ne me touche pas”, un appel,

Femme éplorée, tu n’avais pas besoin de le “toucher”,
Dans l’absolu de l’âme, vos ailes dépliaient le sacré,
Tu l’as suivi, femme fidèle, jusqu’à son dernier jour, 
Ton ombre près de la sienne, dans un chemin d’amour.

©Jeanine Chatelain, le 20 février 2019.

“Femme (Madeleine), pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Celui que tu cherches, tu le possèdes et tu ne le sais pas ? Tu as la vraie et l’éternelle joie, et tu pleures ? Elle est au plus intime de ton être et tu cherches au dehors. Ton cœur est mon tombeau. Je n’y suis pas mort, mais j’y repose vivant pour toujours. (D’un moine inconnu du 13ème s.)”

3+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/marie-madeleine-jeanine-chatelain/

5
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxJeanine Chatelain (Belle des Bois)Christian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

très bel hommage à cette Sainte
je ne rajouterai rien d’autre, elle se suffit à elle même.
bravo..
Anne

Christian Satgé
Membre

Un très bel hommage, touchant et fort. belle des bois, ce genre d’ode vous sied à ravir. Merci et merci pour ce partage…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE